Suivez-nous

Un podcast de 45 minutes sur le « roi du cannabis » Arjan Roskam

Publié

le

Le producteur de podcasts Initial Studio propose trois épisodes de 15 minutes sur le parcours d’une personnalité bien connue du monde du cannabis et des lecteurs de Newsweed : Arjan Roskam. Ce Hollandais est le propriétaire de la chaîne de coffeeshops Green House et producteur de la série Strain Hunters. Il a aussi gagné 40 cannabis cups, et se nomme lui-même « roi du cannabis ».

PUBLICITE

Le podcast est disponible ici.

Initial Studio adapte en version audio une série télé. La chaîne 13ème Rue l’a diffusé en 2015, dans le cadre d’une série de reportages sur les « Criminels 2.0 ». « On voulait faire connaître des personnages que l’on connaît de loin, sans forcément savoir leur parcours », explique Sarah Koskievic, la productrice éditoriale.

Dans le titre, le parti pris est clair et net : Arjan Roskam est classé comme « Criminel 2.0 ». Le Hollandais a toujours joué avec les limites de la loi. « C’est ça qui est intéressant, tout est une question de point de vue !, abonde la productrice. Évidemment que c’est aussi un entrepreneur… mais légalement, c’est un baron de la drogue. On fait notre travail de journaliste : on donne le maximum d’informations pour que chacun puisse se faire un avis. »

« Tintin l’aventurier au pays du cannabis magique »

Le premier épisode retrace les débuts de Roskam. Le Hollandais commence par ouvrir des coffeeshops dans sa ville d’Amsterdam, avec un certain sens pour le marketing. Il fait venir des variétés de cannabis d’un peu partout, avec un penchant pour celles fortement dosées en THC. Malheureusement, on n’échappe pas à un médecin qui compare les taux de la molécule avec le fait de rester « dans un canapé à regarder la télé ».

PUBLICITE

Initial Studio nous emmène ensuite dans le monde du show business, qu’Arjan Roskam apprécie particulièrement. Il attire toutes les stars américaines dans ses magasins, et les prend en photo pour l’afficher sur le mur. Effet garanti. On apprend également que c’est en 2001 que le Hollandais s’auto-nomme « roi du cannabis » après avoir gagné sa première cannabis cup… en se mettant le jury dans sa poche.

Vient ensuite son coup de génie. Le cannabis est interdit à la vente ? Pas grave, vendons des graines ! « Cela semble à peine croyable, s’étonne le narrateur du podcast, mais ces petites graines de cannabis ne sont pas considérées comme de la drogue. » C’est ainsi que naît Green House Seed Company, la banque de graines en ligne qui vend partout dans le monde.

Toujours à la limite de la légalité – ce que ne manque jamais de rappeler le podcast – Arjan se lance dans les vidéos. A la naissance de YouTube, il commence avec des tutoriels pour apprendre à faire pousser du cannabis. Puis vient le fameux Strain Hunters, calqué sur le modèle de Crocodile Hunters.

Le podcast remet bien en situation cette série de vidéos. Elles sont « présentées comme des reportages », mais sont en fait de la « publicité » pour Arjan et ses différentes entreprises. C’est aussi un moyen de rendre son personnage agréable, façon « Tintin l’aventurier au pays du cannabis magique », se moque un intervenant.

PUBLICITE
Arjan Roskam, le roi du cannabis. Un podcast en trois épisodes d’Initial Studio. Écrit et réalisé par Chloé Laffeter, production éditoriale Sarah Koskievic. Disponible sur le site de Slate.

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !