Suivez-nous
Kilogrammes.com

Royaume-Uni : un patient qui fournissait illégalement du cannabis médical à des centaines d’autres malades obtient une peine minimale

Publié

le

Andrew Baines

Dans une affaire qui a été décrite comme annonçant « un vent de changement » pour le Royaume-Uni, Andrew Baines, 46 ans, a reçu la plus faible peine possible pour avoir fourni du cannabis médical à des centaines de patients.

PUBLICITE

Père de deux enfants et consommateur de cannabis, Baines utilisait ses qualifications en science du cannabis pour fournir illégalement du cannabis médical à des personnes atteintes de cancer ou de maladies graves.

Il a été arrêté en janvier 2020 en possession d’environ un kilo de cannabis et de 30 plantes dans sa propriété et a été inculpé de distribution et de production d’une drogue de classe B en vertu de la loi britannique de 1971 sur l’abus de drogues.

En tant que patient sous cannabis, Baines avait une carte Cancard – une carte d’identité médicale pour le cannabis conçue en collaboration avec la police. Bien que la carte elle-même ne procure pas d’impunité face à la loi, la Cancard a aidé Baines à s’assurer les services de l’avocate Hannah Sampson.

Un soutien inconditionnel des patients

Des centaines de patients se sont rendus à Grimsby pour manifester leur soutien à Baines et ont fourni des témoignages au tribunal soulignant « son altruisme, sa bravoure et l’impact de son travail », qui aurait pu valoir à Baines une peine maximale de 30 ans à la prison à vie.

PUBLICITE

Le Crown Prosecution Service (CPS) a donné à Baines la peine la plus basse possible : une peine d’intérêt général de six mois, sans amende.

L’avocate Hannah Sampson a déclaré : « Cette décision est sans précédent, je n’ai jamais vu quelqu’un se voir imposer une peine d’intérêt général de six mois. Vous écopez de 12 mois si vous volez un sandwich à Tesco. Cette affaire marque peut-être le début d’un vent de changement. Cette affaire signifie peut-être qu’enfin, la loi va rattraper l’énormité de ce que le cannabis peut faire pour sauver des vies. »

La fondatrice de Cancard, Carly Barton, qui a soutenu l’affaire, a déclaré : « Je salue le CPS et le CPJ dans cette affaire, qui ont pris la juste décision de ne pas emprisonner Andrew pour avoir donné accès à des médicaments qui changent la vie de personnes dans le besoin. »

« Andrew a amélioré la vie de milliers de personnes qui ont été renvoyées chez elles pour mourir. L’alternative pour ces personnes était d’accéder à ces médicaments via le marché criminel qui verse de l’argent dans les comptes et cause des dommages.

PUBLICITE

« Les experts comme Andrew sont rares. Actuellement, ils comblent les lacunes de notre système de santé. Nous devons maintenant envisager de meilleurs systèmes d’accès pour que ceux qui en ont besoin puissent avoir accès au cannabis, et pour que nos experts, comme Andrew, puissent utiliser leurs spécialités en toute légalité. »

« Actuellement, nos scientifiques les plus compétents travaillent dans la clandestinité et cela n’a aucun sens. »

L’organisation Cancard a déclaré que Baines – qui tenait des dossiers détaillés sur ses patients et qui a traité des milliers de personnes dans le besoin sans prendre d’argent pour ses services – en fournissant à ces patients du cannabis médical a empêché des personnes vulnérables d’accéder à des produits potentiellement dangereux auprès de criminels dans les rues.

L’organisation a déclaré qu’elle espère que cette affaire soit un catalyseur pour améliorer la vie des patients qui ne peuvent pas se permettre une prescription privée : « Le juge, le CPS et les forces de police étaient unis – du moins dans une certaine mesure – dans la conviction que cet homme n’est pas un criminel, et qu’une peine privative de liberté n’était pas adaptée au « crime ». »

Il poursuit : « Jusqu’à ce qu’il y ait un approvisionnement abordable et sûr de cannabis de qualité pour tous les patients éligibles, Cancard continuera à s’engager pour améliorer la vie des patients. »

Des témoignages forts

Baines a déclaré : « Dès qu’ils ont compris ce que je faisais, la police a été brillante avec moi, je n’ai pas été menotté et j’ai été traité non pas comme un criminel mais comme un être humain. La police est souvent critiquée, mais dans mon cas, elle a été formidable et cela montre clairement qu’elle n’a pas signé pour arrêter les personnes qui essaient d’aider les autres. »

Une patiente, Belinda Williams, a été diagnostiquée avec un cancer du foie incurable et a été renvoyée chez elle pour se préparer à sa mort lorsque son mari a pris contact avec Andrew.

Son mari, Russ Williams, a commenté : « J’ai pris contact avec Andy et nos vies n’ont plus été les mêmes depuis. Andy n’a pas hésité et a commencé à nous aider. Nous avons proposé de le payer, mais il a refusé catégoriquement.

« Nous sommes maintenant 13 mois plus tard et je suis heureux d’annoncer que les six tumeurs de ma femme ont disparu et que nous avons reçu le feu vert cette semaine. Notre oncologue du NHS est sous le choc. »

Oscar, sept ans, diagnostiqué autiste et atteint du syndrome de Lennox-Gastaut, souffrait de centaines de crises par jour qui le rendaient de plus en plus handicapé.

Emma, la mère d’Oscar, a commenté : « Sans Andy, notre fils serait dans un fauteuil roulant, c’est grâce à Andy qu’il marche. Nous avons également le soutien du neurologue d’Oscar. L’école d’Oscar et les membres de sa famille sont époustouflés par ses progrès. »

Baines a également aidé à fournir des soins palliatifs au père de la présentatrice de radio de la BBC, Becky Hayes, au cours des derniers mois qui ont suivi le diagnostic d’un cancer de la gorge.

Hayes a commenté : « Il a fait un long voyage pour venir nous voir, mon père et moi, et nous parler de tout. »

« Il n’a jamais fait payer son temps ni demandé quoi que ce soit en retour. Ses connaissances sont incroyables, c’est l’homme le plus désintéressé et je n’arrive pas à croire qu’il existe des gens comme lui dans ce monde. Il a continué à rester en contact avec ma famille, lui apportant un soutien inestimable, et a encore fait un long voyage pour voir mon père lorsqu’il était proche de la fin. Ma famille ne l’oubliera jamais. »

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Gorilla Sherbet F1
PevGrow Dictionnaire
Expogrow 2022

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.


Découvrez le CBD France avec Le Chanvrier Français

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !