Suivez-nous

Actualités

Où étudier le cannabis en Europe ?

Etudier le cannabis en Europe

Dans la mesure où l’industrie du cannabis médical et récréatif se développe, des institutions consacrées à l’étude du cannabis fleurissent partout dans le monde. Aux Etats-Unis, des universités comme Harvard, Denver University ou l’Université de l’Etat de l’Oregon ont intégré des cours liés au cannabis dans leurs programmes d’études supérieures, alors que Oaksterdam dispense une formation complète autour de la plante.

PUBLICITE

Il en va de même en Amérique du sud, où l’Université Nationale de Colombie basée à Bogotá propose des cours de culture de cannabis qui sont ouverts au grand public. Ils ont débuté ce lundi 26 août et s’achèveront à la mi-octobre. Mais qu’en est-il de l’Europe ? Peut-on étudier le cannabis sur le Vieux Continent ?

Pour la faire courte : aucune université n’est spécialisée dans le cannabis, mais plusieurs instituts et initiatives locales existent.

1) Prague : La International Cannabis and Cannabinoids Institute

Dans la capitale tchèque, la International Cannabis and Cannabinoids Institute (ICCI) a ouvert ses portes le 15 décembre 2015. On y retrouve certains noms connus :

PUBLICITE

L’institut s’appuiera en partie sur les nombreuses connaissances du Docteur Hanuš et de Raphaël Mechoulam, accumulées depuis les années 60, et visera à étudier les possibilités de l’utilisation du cannabis dans le traitement de plusieurs maladies. Les futures recherches de l’institut contribueront à mieux comprendre l’effet du cannabis sur le corps humain et la maladie et à donner des outils scientifiques pour créer de nouveaux traitements.

Adresse : Jáchymova 26/2, 110 00 Staré Město, Prague.

2) L’Université d’Oxford, en Angleterre

L’université d’Oxford a décidé de prendre les devants et de lancer un programme de recherche sur le cannabis médical, avec un budget de 10 millions de livres sterlings.

Même but que l’ICCI : étudier les effets des cannabinoïdes sur différentes pathologies (douleurs chroniques, maladies inflammatoires) et proposer de nouveaux traitements.

PUBLICITE

3) Amsterdam : Le Cannabis College

Dans la ville d’Amsterdam, on peut trouver dans le célèbre Quartier Rouge, le Cannabis College. Créé en 1997, le Cannabis College est une institution à but non lucratif destinée à fournir des informations sur le cannabis. Avec des sujets tels que la légalisation à l’échelle mondiale ou les bienfaits du chanvre et du cannabis thérapeutique, l’établissement dispose d’une bibliothèque aux nombreux ouvrages et d’un sous-sol avec quelques plants de cannabis. Un cultivateur expérimenté est présent et a pour rôle d’aiguiller les intéressés. L’établissement fonctionne comme un centre d’apprentissage plutôt qu’une école avec obtention de diplôme à la clé. Toutefois, un quiz en ligne est disponible pour obtenir un « diplôme » du Cannabis College d’Amsterdam.

Adresse : OZ Achterburgwal 124 | 1012 DT Amsterdam. Le centre est ouvert au public tous les jours, de 11h00 à 19h00.

4) Malte : Un docteur va donner des cours gratuits sur le cannabis

Andrew Agius, un médecin militant pour l’accès au cannabis médical à Malte, va donner des cours gratuits sur le cannabis à partir du 1er septembre à 15h. Ce cours est appelé « Kannatalim », contraction des mots maltais kannabis (cannabis) et taghlim (éducation), et sera retransmis en direct sur la page Facebook Kannatalim depuis la Pain Clinic de Paola, au sud de Malte.

Ces cours se dérouleront tous les vendredis, en anglais et en maltais. Le but du Docteur Agius est d’initier la population maltaise et le public en général aux fondamentaux du cannabis médical et récréatif, fondés sur des preuves ainsi que des témoignages de la part de professionnels de santé. Par conséquent, le médecin invitera plusieurs orateurs durant ses cours selon le thème abordé. Les premiers orateurs seront Anton Grech, un psychiatre maltais et le neuroscientifique italien Giuseppe Di Giovanni.

Pour ceux qui voudraient apprendre à cultiver ou transformer du cannabis, l’Europe n’est pas le meilleur endroit pour cela. Il existe en revanche quelques cours en ligne, dispensés par des Américains, et donc en anglais :

Ces cours ne sont pas gratuits et donnent accès, au bout du cursus, à un diplôme reconnu par l’industrie cannabis US.

Côté européen, il restera donc les universités traditionnelles d’agronomie, de médecine ou de chimie (pour les extractions), avec une spécialité qui peut s’établir de manière plus… personnelle 🙂

Mehdi Bautier

Mehdi est étudiant en journalisme à l'IEJ. Passionné d'écriture, de musique et de culture, il compte se spécialiser dans le domaine de la presse écrite et de la rédaction web.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0