Suivez-nous
321CBD

Londres veut dépénaliser le cannabis pour les jeunes

Publié

le

Le maire de Londres veut dépénaliser, contre l'avis du gouvernement.

Les Londoniens de moins de 25 ans arrêtés avec du cannabis pourraient bientôt être simplement raccompagnés chez eux, plutôt que placés en garde-à-vue. Selon le quotidien britannique The Daily Telegraph, cette mesure devrait être annoncée à la fin du mois de janvier. Elle devrait commencer par une phase de test, dans les arrondissements de Greenwhich, Lewisham et Bexley. Ces quartiers du sud de la capitale sont plutôt multiethniques.

PUBLICITE

Toujours selon le Telegraph, la police a accepté de ne plus enclencher de poursuites pénales envers les jeunes arrêtés avec des drogues de catégorie B. Ce qui comprend le cannabis, donc, mais aussi la kétamine et le speed’. Ces trois substances resteraient illégales, mais seraient dépénalisées de facto pour les moins de 25 ans. Londres rejoindrait ainsi l’Écosse, qui a dépénalisé le cannabis en septembre.

A la place d’un séjour au commissariat, la police proposera aux jeunes un cours sur les dangers de la drogue. Un peu à l’image des stages de récupération de points de permis. Un processus appelé « diversion », pour détourner les jeunes de la drogue. Si besoin, la police pourra également diriger les jeunes vers des structures de soin.

« Nous travaillons sur des dispositifs qui apportent de l’éducation et de l’aide aux jeunes, plutôt que de les pousser dans le système pénal. Avec cela, nous essayons de les détourner et de la drogue et du crime pour de bon », plaide un porte-parole du maire de Londres.

Les jeunes Noirs ont deux fois plus de risques d’être fouillés

C’est le jeune maire d’arrondissement de Lewisham, Damien Egan (34 ans) qui supervisera cette phase d’essai. L’élu avait déjà pris position pour un assouplissement des règles autour du cannabis. Par exemple, en mars 2020, il avait demandé une légalisation dans les colonnes de l’Evening Standard.

PUBLICITE

Selon les statistiques de son arrondissement, le cannabis représente 90 % des poursuites judiciaires intentées envers les jeunes. De plus, les jeunes Noirs de Lewisham ont 2,4 fois plus de risques d’être fouillés par les agents de la Met, la police londonienne.

Cette politique s’inscrit dans une volonté plus souple du maire de Londres. Au printemps, lors de la campagne, Sadiq Khan avait dessiné les contours de cette dépénalisation du cannabis. Pourtant, à l’époque, il n’avait pas parlé d’un arrêt des poursuites uniquement pour les plus jeunes.

Le gouvernement conservateur du Royaume-Uni est, lui, furieux. Le Home Office, équivalent du ministère de l’Intérieur, a récemment promis de « mettre fin à la consommation de drogue » et « de s’assurer que ceux qui violent la loi paient les conséquences ».

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Newsweed sur Facebook

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !