Suivez-nous

Cannabis au Colorado

Le Colorado délivre sa première licence de livraison de cannabis

Livraison de cannabis au Colorado

Alors que de plus en plus d’Américains se confinent chez eux pour faire face à la pandémie de COVID-19, le dispensaire The Dandelion, propriété de Native Roots, un gros détaillant de cannabis du Colorado, a reçu le premier permis de l’État pour livrer du cannabis médical aux patients.

PUBLICITE

Les livraisons devraient commencer d’ici la fin du mois de mars.

Les patients devront s’inscrire auprès du dispensaire pour pouvoir se faire livrer, une procédure nécessitant théoriquement une présence physique dans le dispensaire, qui « recherche un moyen pour les patients de le faire à distance » étant donné les inquiétudes concernant la propagation du coronavirus par contact humain.

Une fois les livraisons mises en place, The Dandelion ne pourra desservir que les villes de Boulder et de Superior, une juridiction voisine qui autorise également les livraisons de cannabis médical.

« La Chambre est ravie que Boulder ouvre la voie en matière de réglementation de livraison de cannabis. Native Roots est un membre éminent non seulement de l’industrie du cannabis, mais de la communauté des affaires de Boulder dans son ensemble », a déclaré la directrice des affaires publiques de la Chambre de Boulder, Andrea Menegheal, dans un communiqué de presse. « Nous attendons avec impatience de voir comment nos entreprises se mettent à disposition des patients, et comment d’autres juridictions entameront des discussions politiques sur les services de livraison de cannabis. »

Les livraisons de cannabis médical sont autorisées au Colorado depuis le 2 janvier. Les juridictions locales devant également autoriser la livraison, le processus de délivrance des licences par l’État a pris du retard. Les livraisons de cannabis récréatif ne seront pas autorisées avant janvier 2021 au plus tôt.

PUBLICITE

L’an dernier, le gouverneur Jared Polis décrivait la livraison de cannabis comme une tactique pour réduire la conduite avec facultés affaiblies. Les livraisons deviennent néanmoins particulièrement pertinentes par ces temps de distanciation sociale. Alors que de plus en plus de dispensaires adoptent des politiques visant à limiter la propagation du coronavirus, les livraisons offrent aussi un moyen de protéger les patients vulnérables tout en assurant l’accès aux traitements à base de cannabis.

« Le timing est une coïncidence totale, mais il est opportun », a déclaré Fender de Native Roots. « La livraison médicale est vraiment une autre option pour les patients d’utiliser la distance sociale. »

Aux Etats-Unis, les gouvernements des Etats et des juridictions se demandent actuellement s’il faut autoriser les détaillants de cannabis à rester ouverts. Jusqu’à présent, la plupart ont permis aux ventes de se poursuivre, bien que des mesures supplémentaires soient en place pour éviter de transmettre le virus. Globalement, les magasins de cannabis sont déclarés comme services « essentiels » et continuent leur vente en livraison ou en « drive-in », pour limiter la transmission du virus.

Les différentes initiatives pour légaliser le cannabis dans les Etats s’en trouvent aussi bouleversées. À New York, le budget qui doit être déposé avant la fin avril devrait inclure la légalisation du cannabis.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !