Suivez-nous
Kilogrammes.com

La consommation de cannabis chez les adolescents a considérablement diminué au Colorado en 2021

Publié

le

Consommation de cannabis par les adolescents au Colorado

La consommation de cannabis chez les adolescents du Colorado a considérablement diminué en 2021, selon la dernière version d’une enquête bi-annuelle de l’État publiée la semaine dernière.

PUBLICITE

L’enquête Healthy Kids Colorado du département de la santé publique et de l’environnement du Colorado (CDPHE) a révélé que les jeunes étaient 35 % moins susceptibles de consommer du cannabis en 2021 que les années précédentes, poursuivant une tendance amorcée en 2012 lors de la légalisation du cannabis dans l’Etat.

Le Colorado a été l’un des premiers États à légaliser le cannabis pour les adultes, et les données sur la consommation des mineurs ont été un point central pour les partisans et les opposants de la réforme. Cette dernière enquête montre une baisse substantielle de la consommation chez les lycéens au cours des deux dernières années.

Dans le nouveau rapport, le CDPHE a constaté qu’un peu plus de 13 % des élèves interrogés ont déclaré avoir consommé du cannabis au cours des 30 derniers jours contre 20 % en 2013, année du lancement de l’enquête biennale du ministère.

Statistiques de consommation de cannabis par les adolescents au Colorado

Statistiques de consommation de cannabis par les adolescents au Colorado

« Ces données sont cohérentes avec celles qui montrent que les politiques de réglementation du cannabis peuvent être mises en œuvre de manière à fournir un accès aux adultes tout en limitant simultanément l’accès et l’abus chez les jeunes », a déclaré Paul Armentano, directeur adjoint de NORML, principale association pro-légalisation aux Etats-Unis, à Marijuana Moment.

PUBLICITE

« Ces résultats devraient rassurer les législateurs et d’autres personnes sur le fait que l’accès au cannabis pour les adultes peut être réglementé de manière à ne pas avoir un impact involontaire sur les habitudes des jeunes », a-t-il ajouté.

Outre la question de savoir s’ils ont eux-mêmes consommé du cannabis, la nouvelle étude révèle également qu’un peu plus de 40 % des étudiants ont déclaré en 2021 qu’il leur serait facile de mettre la main sur du cannabis s’ils le souhaitaient. En 2013, avant le début des ventes légales, près de 55 % l’affirmaient.

Un autre point notable de l’enquête concerne la question de savoir si les adolescents disent considérer la consommation régulière de cannabis comme risquée. Dans les données bisannuelles les plus récentes, plus de 60 % ont déclaré qu’ils considéraient que la consommation fréquente de cannabis présentait « un risque modéré ou élevé de préjudice ». En 2013, ce chiffre n’était que de 54 %.

L’ancien gouverneur du Colorado, qui siège actuellement au Sénat américain, était opposé à la légalisation du cannabis, en grande partie parce qu’il craignait que ce changement de politique n’encourage la consommation chez les jeunes. Il est désormais un partisan convaincu de la réforme.

PUBLICITE

« Je pense que nous avons créé un assez bon cadre. La plupart des autres États l’ont suivi ou ont souhaité le suivre« , a déclaré le sénateur démocrate John Hickenlooper au début de l’année, ajoutant que « j’étais surtout préoccupé par les enfants », y compris ses propres jeunes enfants, qui pourraient « consommer plus fréquemment du cannabis » si l’État légalisait.

« Je pense que nous avons prouvé et démontré qu’il n’y a pas d’augmentation de l’expérimentation chez les adolescents. Il n’y a pas de changement dans la fréquence de consommation, pas de changement dans la conduite sous l’emprise de la drogue – toutes les choses qui nous inquiétaient le plus ne se sont pas produites », a déclaré M. Hickenlooper.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !