Suivez-nous

Cannabis à New York

Malgré le coronavirus, le gouverneur de New York fait toujours pression pour la légalisation du cannabis

Légalisation du cannabis à New York

Alors que l’Etat de New-York s’organise pour ralentir la propagation du coronavirus, les législateurs travaillent toujours pour ficeler leur budget avant la date limite du 1er avril et y intégrer la légalisation du cannabis.

PUBLICITE

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue lundi, le Gouverneur démocrate Andrew Cuomo a déclaré qu’en plus de mettre fin à l’interdiction du cannabis dans l’Etat de New York, il allouerait 30 millions de dollars à la protection environnementale.

« Je veux aller le plus loin possible », a déclaré Cuomo.  » Mais je veux faire les choses bien.  »

Alors que les négociations autour du projet continuent, la proposition de légalisation du cannabis dans l’Etat de New York permettrait aux personnes de 21 ans et plus d’acheter du cannabis auprès de détaillants autorisés et de cultiver jusqu’à six plantes pour un usage personnel.

Andrew Cuomo a inclus la légalisation dans sa proposition de budget pour la deuxième année consécutive, et avait discuté de l’importance d’adopter la réforme dans son discours sur l’État de l’État en janvier. Il a par ailleurs insisté à plusieurs reprises sur le fait que le budget devrait être le véhicule de la réforme.

PUBLICITE

« Dans un monde idéal, le projet de loi révisé devrait être inséré dans le budget avant qu’il n’arrive au bureau de Cuomo », a déclaré Melissa Moore, directrice adjointe de la Drug Policy Alliance à New York. « Mais cette perspective semble ternie à la lumière de la crise actuelle, qui a modifié les priorités législatives. »

Alors même que les responsables travaillent sur la réponse sanitaire au coronavirus, Cuomo a insisté sur le fait que passer la réforme dans le budget de l’Etat est le moyen le plus sûr pour réussir. Et le budget pourrait en fait être considéré sur une base « accélérée » avec un accord étant conclu dès cette semaine en raison de l’impératif de travailler sur la réponse à la pandémie.

« Nous devons prendre les décisions politiques. Le budget est le moment de prendre des décisions politiques », a-t-il déclaré lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes samedi, ajoutant que « sans le budget, la chose la plus simple à faire pour un organe législatif est de ne rien faire ».

Le cannabis aurait pu être légalisé dès l’année dernière dans l’Etat de New York. L’accord n’avait finalement pas abouti, certains points comme l’allocation des recettes fiscales n’ayant pas été résolus.

Dans la dernière version du projet de loi, une taxe de 18% serait imposée sur les ventes de cannabis. Après avoir couvert les coûts de mise en œuvre, les recettes provenant de ces taxes seraient affectées à trois domaines : 25% pour le fonds de fonctionnement de l’État, pour autant qu’il soit destiné au ministère de l’Éducation, 25% pour un fonds de traitement de la toxicomanie et d’éducation publique et 50% pour un fonds de réinvestissement des subventions communautaires.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !