Suivez-nous

Cannabis au Colorado

8 ans de légalisation du cannabis au Colorado : quel bilan ?

Bilan de la légalisation du cannabis au Colorado

Le Colorado est devenu en 2012 le tout premier État américain à légaliser le cannabis à usage adulte, en adoptant l’amendement 64. Le jour du scrutin, 55% des électeurs du Colorado ont voté pour la mesure qui permettait l’usage personnel de cannabis et établirait un marché réglementé.

PUBLICITE

Ce marché légal a été lancé en 2014. Il existe aujourd’hui environ 590 magasins de vente au détail de cannabis au Colorado, et les ventes combinées de cannabis récréatif et médical ont atteint en 2019 un record de 1,75 milliard $, en hausse de 13% par rapport à l’année précédente.

En 8 ans, un certain nombre d’études, d’enquêtes et de statistiques ont été publiées qui donnent une vue d’ensemble des effets depuis le lancement du marché. Le dernier en date, le 2019 Regulated Marijuana Market Update, fournit par exemple plusieurs paramètres pour évaluer la performance réglementaire.

Ventes de cannabis et taxes

Financièrement, le Colorado a bénéficié de ces 6 années de ventes légales de cannabis. Les ventes totales de cannabis dans l’État sont passées d’environ 683,5 millions $ en 2014 à plus de 1,75 milliard de dollars en 2019. Sur les 7 premiers mois de 2020, l’État est en passe de dépasser les totaux de 2019, une hausse des ventes légales boostée par la pandémie de coronavirus et le confinement, avec un mois de juillet 2020 à plus de 200 millions $ de ventes.

Au total, depuis l’ouverture du marché en janvier 2014 jusqu’à juillet 2020, les magasins de vente au détail médicaux et récréatifs du Colorado ont vendu près de 9 milliards $ de produits à base de cannabis. Et si les fleurs représentaient en 2014 quelque 75% des produits consommés sur le marché adulte, elles ne comptent plus que pour 46,8% aujourd’hui et 32% pour les concentrés, alors que les edibles sont restés stables autour de 14%.

PUBLICITE

Ces ventes au détail de cannabis se sont traduites par des recettes fiscales importantes pour l’État du Colorado, qui ont plus que triplé au cours des six dernières années, passant de près de 67,6 millions $ en 2014 à plus de 302 millions $ en 2019.

Les taxes sur le cannabis médical sont distribuées à plusieurs fonctions gouvernementales, y compris l’éducation, la santé publique, la construction, l’application de la loi et la prévention et les services de la toxicomanie. Une partie de ces fonds a aidé à ouvrir de nouvelles cliniques de santé mentale.

Les taxes sur le cannabis récréatif ont, elles, été distribuées au ministère de l’Éducation à hauteur de 200 millions de $ pour la seule construction d’écoles, et ont par ailleurs financé des programmes de prévention du décrochage scolaire, de prévention de l’intimidation à l’école, des subventions aux professionnels de la santé en milieu scolaires et à l’éducation.

Les municipalités ont aussi récolté une partie des taxes. La ville de Denver a consacré plus de 16 millions $ à l’éducation entre 2014 et 2019, en finançant 8 programmes de déjudiciarisation pour les jeunes et des programmes de prévention de la toxicomanie dans 17 écoles différentes. La ville a également investi près de 9 millions $ pour réparer les parcs et les centres de loisirs vieillissants, environ 11,2 millions $ chaque année pour son fonds de logement abordable et plus de 3 millions $ pour l’intervention et les ressources relatives aux opioïdes.

PUBLICITE

Emplois

Avec le déploiement d’une industrie du cannabis au Colorado, l’emploi lié et les secteurs auxiliaires se sont également développés. Le nombre exact d’emploi n’est pas public, mais le Colorado a délivré, en avril 2020, 40 267 licences individuelles et 1686 licences de propriétaires d’entreprise. Selon les estimations du Marijuana Policy Group, une licence active équivaut à 0,467 poste équivalent temps plein. Cela suggérerait que l’industrie du cannabis du Colorado emploie environ 19 592 employés équivalents temps plein.

Le Colorado pourrait détenir le plus grand marché de l’emploi du cannabis par habitant des Etats-Unis selon Leafly qui estime que l’industrie du Colorado compte 34 705 emplois dans le secteur du cannabis, seulement derrière la Californie.

Tourisme

En tant que tout premier État américain à lancer un marché légal du cannabis, le Colorado a bénéficié d’un coup de pouce du tourisme, un fait si ancré dans l’Etat que le gouverneur du Colorado a récemment incité le Texas à ne pas légaliser le cannabis pour ne pas freiner le tourisme coloradien.

Le tourisme au Colorado a augmenté de 51% depuis 2014. Plus de 6% des voyageurs du Colorado cette année-là ont déclaré que l’accès au cannabis était l’une des principales raisons de leur visite.16% des voyageurs de l’hiver 2018-2019 et 15 pour cent des voyageurs de l’été 2018 ont déclaré avoir visité un magasin de vente au détail de marijuana pendant leur séjour dans l’État.

Certains pensent également que la légalisation du cannabis a conduit à une augmentation de la population de sans-abri dans l’État. Une enquête réalisée en 2018 auprès de sept prisons de villes et de comtés du Colorado a montré qu’1/3 des détenus sans-abri ont reconnu être venus au Colorado après 2012, au moins en partie, à cause du cannabis légal, sans que cette raison ne soit forcément l’unique.

Taux de criminalité

LE nombre total d’arrestations liées au cannabis a chuté après la légalisation. Selon un rapport d’octobre 2018 du Bureau de la recherche et des statistiques de la Division de la justice pénale du Colorado, les arrestations ont chuté de 56% entre 2012 et 2017, passant de 12 709 à 6 153.

Le rapport du Colorado Division of Criminal Justice Office of Research and Statistics a également révélé que le nombre total de crimes liés à l’industrie du cannabis restait stable et ne représentait qu’une très petite partie de la criminalité globale, principalement des cambriolages, représentant 59% de tous les crimes liés à l’industrie en 2017.

Dans le même temps, cependant, toutes les formes de crimes violents au Colorado ont régulièrement augmenté au cours des cinq dernières années, selon le dernier rapport annuel du Bureau of Investigations du Colorado sur les statistiques de la criminalité à l’échelle de l’État.

Les crimes violents, y compris les meurtres et les voies de fait graves, ont augmenté de 25% de 2013 à 2017 et ont continué d’augmenter au cours des années qui ont suivi. Les taux de crimes contre les biens ont également augmenté dans tout l’État pendant cette période, mais ont depuis commencé à se stabiliser et même à baisser légèrement en 2018.

Une étude de 2019 analysant les taux de criminalité au Colorado et dans d’autres États a conclu que la légalisation du cannabis semble avoir peu ou pas d’effet sur le nombre de crimes violents et contre les biens. La question de savoir si les taux de criminalité croissants du Colorado sont liés à la légalisation est vivement débattue. Le shérif du comté de Larimer, Justin Smith, a déclaré à CNN que le cannabis ne rend pas plus probable qu’une personne commette un crime, mais plutôt qu’elle attire une «population transitoire saisonnière croissante» plus susceptible de commettre un crime.

Usage médical du cannabis

La légalisation du cannabis au Colorado a conduit à une baisse du nombre de patients enregistrés au programme de cannabis médical de l’Etat. Le nombre de patients est passé de 111 030 en 2014 à 81 722 en mars 2020.

Les données suggèrent que les patients sont sortis du programme du Colorado au profit du commerce de détail de l’État, la participation au programme de cannabis médical ajoutant des obstacles réglementaires. Les patients doivent consulter leur médecin chaque année pour obtenir une nouvelle recommandation, puis payer des frais de traitement de 25$.

La commodité des ventes au détail récréatives peut être intéressante pour les patients qui consomment encore du cannabis à des fins thérapeutiques mais qui l’obtiennent sur le marché des adultes.

Consommation de cannabis chez les adolescents

Les données fédérales montrent que la consommation de cannabis chez les adolescents a chuté au Colorado depuis la légalisation du cannabis. Le pourcentage d’élèves du secondaire qui ont consommé du cannabis au cours du dernier mois a chuté de 11% entre 2011 et 2017. De plus, les adolescents qui ont déclaré avoir déjà essayé le cannabis ont également chuté de 11% au cours de la même période.

Selon un rapport d’octobre 2018 de la Division de la justice pénale du Colorado, le cannabis pour adulte n’a pas non plus eu d’incidence sur les taux de diplomation ou d’abandon dans le Colorado. Depuis 2012, les taux de diplomation ont augmenté alors que les taux de décrochage ont diminué.

Les défenseurs du cannabis soutiennent que la légalisation aide à réduire la consommation des adolescents en rendant le cannabis plus difficile à obtenir. En entravant le marché illégal et en imposant des sanctions sévères aux entreprises réglementées de cannabis pour la vente à des mineurs, le cannabis devient moins accessible aux mineurs.

La baisse de la consommation de cannabis chez les adolescents dans certaines régions du Colorado pourrait également être en partie attribuée à l’éducation des jeunes et aux campagnes de prévention. À Denver, une enquête récente a montré que 81% des adolescents âgés de 13 à 17 ans ont déclaré que la campagne de prévention les avait découragés de consommer du cannabis. 80% des adolescents de ce groupe d’âge ont également déclaré qu’ils ne consommaient actuellement pas de cannabis.

 

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !