Suivez-nous

Cannabis aux Etats-Unis

Coronavirus : les Etats américains considèrent les dispensaires de cannabis comme « commerces essentiels »

Dispensaire de cannabis

La pandémie due au coronavirus arrive aux Etats-Unis. Comme en Europe, les commerces non-essentiels réduisent leurs horaires ou ferment. Et si les dispensaires de cannabis connaissent actuellement une forte affluence, chaque Etat peut choisir de continuer ou d’arrêter les ventes de cannabis. Sans règle commune, les Etats américains les considèrent globalement comme des « commerces essentiels » et demandent à ce qu’ils puissent continuer à opérer tout en s’adaptant à la nouvelle situation.

PUBLICITE

Natalie Fertig, journaliste de Politico, a pu confirmer que les dispensaires de cannabis médical de l’Etat de New York pourront continuer à ouvrir. Dans le même fil, elle ajoute que l’Illinois a également publié des règles pour la continuité des ventes de cannabis médical, qui peuvent désormais être effectuées à l’extérieur du magasin, sur le trottoir ou le parking du magasin, mais uniquement pour les malades ayant un traitement à base de cannabis.

PUBLICITE

Pour limiter l’exposition au virus, l’Etat du Michigan a décidé d’autoriser tous les dispensaires à livrer du cannabis et à de la vente à emporter à l’extérieur des dispensaires. Environ 15 détaillants de cannabis et 66 dispensaires de cannabis médical peuvent aujourd’hui effectuer des livraisons à domicile. L’Agence de réglementation du cannabis a par ailleurs temporairement supprimé temporairement l’obligation d’avoir une pièce d’identité avec la même adresse que le lieu de livraison et s’engage à traiter les demandes de licence de service de livraison pour les entreprises ayant déjà une licence de vente dans les 48 heures.

Dans l’Etat de Washington, les vendeurs de cannabis ne sont également pas tenus de fermer, mais devront vendre hors des murs du dispensaire, tout en restant dans leur propriété. Seuls les porteurs d’une autorisation de cannabis médical pourront venir se ravitailler.

En Californie, l’heure est davantage à l’interprétation des consignes. Une ordonnance publiée lundi après-midi fournissait une liste de services essentiels qui pourraient rester ouverts, parmi lesquelles des installations médicales, laissant une marge d’interprétation en ce qui concerne les dispensaires, à cheval entre le récréatif et le médical, de nombreux résidents comptant néanmoins sur le cannabis pour leur traitement et soulager leurs douleurs.

L’application se fera donc comté par comté. Certains, comme celui de Santa Cruz, ont annoncé qu’ils autorisaient les dispensaires de cannabis à continuer à fonctionner en livraison ou en vente à emporter. D’autres, comme San Jose, serviront uniquement les clients médicaux.

PUBLICITE

Le Département des affaires sanitaires de San Francisco a, lui, tranché et autorise les dispensaires de la ville à continuer à servir. Los Angeles n’a pas encore décidé à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !