Colorado : interdiction des bonbons au THC

Bonbons au THC

Le gouverneur John Hickenlooper signe une loi interdisant la production et la vente de bonbons et confiseries contenant du THC au Colorado.

PUBLICITE

Depuis la légalisation du cannabis au Colorado en 2014, les autorités ont bien du mal à réguler le marché des space-food. Alors que cette part de marché représente la moitié du chiffre d’affaires total du cannabis au Colorado, le gouverneur John Hickenlooper interdit l’usage de bonbons et confiseries infusés au THC.

L’abondance de ces sucreries hautement dosés en THC conduit à une hausse importante d’intoxication alimentaire au cannabis. Ces bonbons, barres chocolatées ou cookies ressemblent comme deux gouttes d’eau à de véritables sucreries. Les enfants n’y résistent pas et malgré l’effort des fabricants sur le packaging, le nombre d’accidents ne faiblit pas. Jusqu’à présent, sur chaque emballage, et sur chaque aliment, devait figurer  la mention « THC ».

Les « bad trip » et accidents domestiques à l’origine de cette mesure

La mesure étant très difficile, voire impossible, à mettre en place sur les bonbons infusés au THC, les autorités ont interdit la production de ces produits à partir du 1er juillet 2016. Les ventes seront interdites à partir du 1er octobre.

En plus des enfants « stones »,  arrivant à l’hôpital, de nombreux touristes et usagers occasionnels plongent dans un bad trip à cause du très haut taux de THC. Il arrive souvent que les clients ingèrent plusieurs doses en pensant que la première n’a pas fait effet. Les effets se déclarent entre 40 minutes et 1h30 après ingestion.

En Oregon, la dose limite par space-food est de 5mg alors qu’au Colorado et Washington elle s’établit à 10mg. Les fabricants qui avaient tous misés sur les bonbons au cannabis vont donc déchanter. Cependant, tout n’est pas fini pour ces businessman désabusés. Une société nommée «Capsule Consulting Group » aide les entreprises du cannabis à se réinventer pour attaquer d’autres secteurs du marché. En effet, les marques qui commercialisaient des bonbons au cannabis maîtrisent déjà les techniques d’extractions et d’incorporation du THC dans un produit. Elles pourront donc se tourner facilement vers de l’huile ou des concentrés.

Théo Caillart

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : THC

Articles liés

Derniers articles

Le London Cannabis Film Festival ouvre ses portes le 28 juillet
Le London Cannabis Film Festival ouvre ses portes le 28 juillet
Canada un nouveau dispositif pour contrôler le taux de THC dans la salive va être mis en place
Canada : nouveau dispositif pour contrôler le taux de THC au volant
Cannabis médical et VIH
Comment le cannabis apaise les symptômes du VIH
Canada une deuxième licence de microculture de cannabis attribuée en Ontario
Canada : une deuxième licence de microculture de cannabis attribuée en Ontario
Etude certaines variétés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses
Etude : des concentrés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses
Cannabis médical en Allemagne
Allemagne : forte augmentation de l’import de cannabis médical en 2019

Laisser un commentaire