Suivez-nous

Cannabis au Colorado

Colorado : les jeunes fument moins de cannabis depuis la légalisation

Consommation de cannabis des jeunes du Colorado

Le Colorado a été le premier Etat à légaliser l’usage récréatif du cannabis pour les adultes, et les jeunes consomment aujourd’hui moins de cannabis que la moyenne américaine, et encore moins que la moyenne française.

PUBLICITE

Lorsque le Colorado a légalisé l’usage récréatif du cannabis pour les adultes en 2012, les critiques ont exprimé leurs inquiétudes sur la possible augmentation de l’usage de drogue parmi les adolescents. Mais une récente étude menée par le Département de la Santé de l’Etat montre que l’usage adolescent reste inchangé depuis la légalisation. Le sondage, publié la semaine dernière, suggère même que les lycéens fument moins de cannabis que la moyenne nationale.

22% des adolescents avaient consommé du cannabis dans les 30 derniers jours en 2011. Un chiffre passé à 21,2% en 2015, avec une moyenne nationale de 21,7%.

Une des raisons de cette non-augmentation pourrait être que l’usage de cannabis était déjà répandu avant que le marché légal soit mis en place. « Les études montrent que l’usage de cannabis n’a pas augmenté depuis la légalisation, avec 80% des étudiants qui disent ne pas consommer de cannabis, même occasionnellement », disent les auteurs de l’étude.

Dans le même temps, la consommation de cigarette a diminué à un niveau sans précédent parmi les jeunes du Colorado, moins de 10%. L’alcool est plus consommé que la weed, avec 30% des jeunes avouant avoir consommé de l’alcool dans les 30 derniers jours. Mason Tvert, porte-parole du Marijuana Policy Project, a déclaré que les statistiques « démystifiaient clairement la théorie pour laquelle la légalisation du cannabis pour les adultes augmente l’usage chez les jeunes ».

PUBLICITE

Depuis que le Colorado et l’Oregon ont tous deux légalisé en 2012, l’Etat de Washington et l’Alaska ont suivi. Plusieurs autres Etats américains devraient légaliser le cannabis cette année, dont la Californie, le Nevada et le Massachusetts.

L’expérience du Colorado est vue jusqu’ici comme un succès : l’Etat fait aujourd’hui plus d’argent avec les taxes sur la marijuana que sur l’alcool, alors que le nombre de crimes liés au cannabis a diminué de manière exponentielle.

On n’a également vu aucune augmentation dans la consommation de drogue chez les adultes, même si la police s’est plainte de difficultés à faire respecter certaines lois comme la conduite sous influence, et que l’Etat a dû introduire de nouvelles lois pour réguler la production et la vente de space food. Les experts préviennent toutefois que 2 ans pour dresser un bilan reste une période trop courte pour déterminer si les effets de la légalisation sont positifs ou négatifs.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cannabis au Colorado

Colorado : la légalisation du cannabis récréatif est liée à une diminution de la prescription d’opioïdes

Colorado : la légalisation du cannabis récréatif est liée à une diminution de la prescription d'opioïdes

Une nouvelle recherche montre que la légalisation du cannabis récréatif est liée à la diminution des prescriptions d’opioïdes dans le Colorado. Pour cette étude, les chercheurs ont choisi de comparer les Etats du Maryland et de l’Utah avec le Colorado, puisque ces trois Etats ont été parmi les premiers à légaliser le cannabis récréatif. Le Maryland a une démographie similaire en termes de population, d’accession à la propriété, et de niveau d’éducation. L’Utah est cependant l’Etat le plus semblable géographiquement, et a un indice de masse corporelle médian similaire à celui du Colorado, une donnée essentielle pour analyser le volume des opioïdes prescrits. Son revenu médian est également comparable à celui du Colorado.

PUBLICITE

Les auteurs de l’étude ont examiné les taux de prescription dans les trois Etats de neuf analgésiques opioïdes (oxycodone, fentanyl, morphine, hydrocodone, hydromorphone, oxymorphone, tapentadol, codéine et mépéridine), et de deux médicaments utilisés pour traiter les troubles liés à l’utilisation d’opioïdes (méthadone et buprénorphine) entre 2007et 2017. Pour avoir un élément de comparaison de base, ils ont converti la quantité de chaque médicament distribué en ce que l’équivalent serait en dose de morphine orale en milligrammes (MME). Selon l’étude, le Maryland avait la plus grande quantité de produits pharmaceutiques distribués au cours de la période de l’étude, puisqu’en 2011, le poids des 11 opioïdes a culminé à 12 167 kg de MME. Cette quantité était plus du double du poids trouvé dans le Colorado et dans l’Utah, avec un maximum de 5 029 kg MME en 2012 et de 3 429 kg en 2015, respectivement. Les deux opioïdes les plus prescrits dans les trois Etats étaient la méthadone et le buprénorphine.

Lorsque les chercheurs ont examiné spécifiquement les médicaments prescrits pour aider les personnes qui abusent d’opioïdes, c’est-à-dire la méthadone et la buprénorphine, ils ont constaté que l’Utah avait réduit le nombre de prescription de 31% au cours de la période étudiée. Le Colorado et le Maryland ont cependant tous deux augmenté ces ordonnances de 19% et 67%, respectivement. Cela montre bien, d’une part, l’étendu du problème de l’addiction aux opioïdes aux Etats-Unis, mais aussi la volonté de se débarrasser de ces addictions.

L’étude a conclu que Colorado et le Maryland ont connu une diminution globale de la vente d’opioïdes, même si la diminution a été plus importante au Colorado. Il n’est pour l’instant pas clair pourquoi cette diminution était particulièrement significative dans le Colorado, mais les chercheurs avancent que beaucoup d’habitants se fournissent maintenant dans les circuits de cannabis récréatif. En effet, une étude du Journal of Psychoactive Drugs avait montré que 65% des consommateurs de cannabis récréatif dans le Colorado le faisaient pour soulager des douleurs.

Dans le Colorado, du cannabis médical pourra être prescrit dès lors que le patient détient une ordonnance pour des opioïdes, comme cela est déjà le cas dans l’Illinois. Le positionnement de cet Etat explique peut-être cette diminution plus significative que dans le Maryland ou dans l’Utah.

PUBLICITE
Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0