Suivez-nous
Seedsman

Dutchie, l’Amazon du cannabis, pèse déjà 3,75 milliards de dollars

Publié

le

C’est un mastodonte du cannabusiness sur lequel il va falloir compter. Dutchie vient de lever 350 millions de dollars, et annonce peser désormais 3,75 milliards de dollars. Pas mal, pour une entreprise née il y a seulement quatre ans. Son modèle est pourtant simple : en contre-partie d’un pourcentage, Dutchie met à la disposition des magasins de cannabis une plateforme pour vendre en ligne.

PUBLICITE

« Dutchie travaille avec 5000 magasins de cannabis à travers toute l’Amérique du Nord, et nous permettons 14 milliards de dollars de ventes annuelles pour nos magasins », se félicite le PDG de Dutchie, Ross Lipson auprès de l’agence Reuters.

Pas moins de neuf entreprises ont participé à cette nouvelle levée de fonds. Parmi elles, on compte Snoop Dogg, et sa société de capital-risque Casa Verde, mais aussi des poids-lourds de Wall Street comme Tiger Management (36 milliards de dollars d’actifs) ou Dragoneer (19 milliards). Selon son PDG, cet argent frais servira à doubler le budget de recherche et développement.

Doublé de volume en six mois

Il y a seulement six mois, Newsweed vous racontait déjà la folle croissance de Dutchie. A l’époque, l’entreprise de Bend, dans l’Oregon, avait levé 200 millions de dollars et pesait 1,7 milliard de dollars. Six mois plus tard, elle a doublé de volume. Elle a aussi recruté massivement, puisqu’elle est passée de 300 à 500 employés.

A titre de comparaison, Dutchie pèse le même poids que le groupe français Lagardère, propriétaire des magasins Relay, et des médias Europe 1, Paris Match, et Le Journal du Dimanche. Et Dutchie voit encore plus loin : « On a l’impression qu’on est juste à la partie émergée de l’iceberg en tant qu’industrie et entreprise ; il y a tellement à faire », frissonne son PDG.

PUBLICITE

L’avenir réserve encore de belles possibilités de croissance pour Dutchie. En effet, depuis la pandémie de covid-19 et les multiples confinements, la vente en ligne de cannabis est en plein essor. C’est aussi le cas pour la livraison de cannabis à domicile, un service que propose également Dutchie. Seul frein : la livraison n’est possible que dans les États qui l’ont autorisé, comme le Colorado ou le Massachussets.

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !