Suivez-nous

Cannabis aux Caraïbes

La communauté caribéenne va proposer un modèle pour la légalisation du cannabis récréatif dans la région

CARICOM cannabis

Les dirigeants caribéens se sont récemment réunis au sein de l’organisation régionale CARICOM pour la 19e Conférence des chefs d’Etats sur la Sécurité. A cette occasion, ils se sont engagés à écrire un texte modèle pour la légalisation du cannabis récréatif dans la région. Chaque Etat membre reste libre de légiférer sur la question mais cette décision envoie un signal fort que la région compte évoluer sur le sujet.

PUBLICITE

Le cannabis, un sujet régional dans les Caraïbes

La Communauté Européenne ou CARICOM, une organisation supranationale qui regroupe une quinzaine de nations caribéennes, avait lancé en 2016 une série de consultations nationales sur la légalisation du cannabis et mis sur pied une commission régionale. Après deux ans d’enquête, la commission en question a rendu ses résultats à la CARICOM. Aujourd’hui, les dirigeants caribéens semblent avoir pris en compte les suggestions de la commission en décidant de rédiger un texte modèle qui ouvre la voie à une légalisation du cannabis récréatif dans la région.

“Lors de notre récente réunion de sécurité, CARICOM a pris la décision de développer une loi modèle pour la légalisation du cannabis récréatif. Cette loi ne contraint aucun Etat mais le fait est qu’en tant que région, je pense que nos dirigeants reconnaissent qu’il y a un mouvement inexorable vers une permission pour les gens de posséder de petites quantités de cannabis pour un usage récréatif » explique le ministre de la Justice de l’île de la Barbade, Dale Marshall, à Barbados Today.

« La Jamaïque a pris cette direction, Antigua et Barbuda est déjà engagée dans cette voie et nul besoin de rappeler à quiconque que le Canada et beaucoup d’Etat américains ont légalisé le cannabis récréatif. Nous ne pouvons pas continuer à faire l’autruche. Il y a là une réalité et des enjeux sociaux que nous reconnaissons » a-t-il ajouté.

Malgré cette initiative régionale, les Etats membres restent souverains sur la question. L’île de la Barbade – qui est par ailleurs en train de se préparer à la légalisation du cannabis médical – a par exemple décidé d’organiser un référendum sur la légalisation du cannabis récréatif, à l’image de la Nouvelle Zélande. D’autres membres de la CARICOM ont déjà entrepris de légaliser le cannabis médical. C’est le cas de Antigua-et-Barbuda, l’île de la Barbade, la Jamaïque et Saint-Vincent-et-les Grenadines. En Europe, si la question du cannabis récréatif ne se pose pas pour l’instant, l’Union Européenne a toutefois voté une résolution timide sur le cannabis médical en février dernier.

PUBLICITE
Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cannabis aux Caraïbes

Le cannabis médical bientôt légalisé à la Barbade

Le cannabis médical bientôt légalisé à la Barbade ?

Le procureur général de l’île, Dale Marshall, a annoncé que le projet de loi sur le cannabis médical serait déposé devant le Parlement aujourd’hui, et débattu à la fin du mois. Bien qu’il n’ait pas donné de détails sur l’autorité envisagée, Marshall a insisté sur le fait que la Barbade n’était pas en retard dans le secteur en pleine croissance car il était préférable de bien faire les choses plutôt que de se presser et de se tromper.

PUBLICITE

« Nous nous sommes engagés à utiliser du cannabis à des fins médicinales parce qu’il faut aller là où la science vous mène, mais il y aura toujours de la résistance » a t-il déclaré pendant la conférence de presse. « Notre principal problème sera toujours le sentiment que si vous pouvez utiliser la marijuana à des fins médicales, vous pouvez également l’utiliser à des fins récréatives et je pense que c’est ce qui préoccupe la communauté religieuse. Nous avons clairement indiqué que, en vertu de nos obligations internationales, nous pouvions faire de la médecine ou de la science, mais pas du loisir. ”

À ce jour, la Jamaïque, Antigua-et-Barbuda et Saint-Vincent-et-les Grenadines, Saint-Kitts-et-Nevis et les Îles Vierges américaines ont annoncé des projets ou adopté des lois régissant la culture d’une industrie du cannabis. Depuis le mois dernier, Saint-Vincent-et-les Grenadines a commencé à délivrer des licences à des entreprises locales et internationales pour la culture de cannabis médical à des fins commerciales. En 2018, Antigua-et-Barbuda a présenté au Parlement le projet de loi sur le cannabis 2018 visant à réglementer la production, la prescription et la fourniture de cannabis médical aux patients et permettant aux Rastafariens de posséder, de cultiver et de fournir du cannabis. À Saint-Kitts-et-Nevis, le 31 juillet, l’Assemblée nationale a voté en faveur de la dépénalisation de l’utilisation de petites quantités de cannabis à des fins privées et religieuses, en remplaçant certaines sanctions pénales par des amendes et des travaux d’intérêt général.

Son projet de loi sera débattu au Parlement le 30 août. La légalisation permettrait à Mia Mollet, la première ministre de la Barbade, de réaliser son projet de faire de l’île non pas un producteur-exportateur de cannabis, mais une destination de tourisme médical.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0