L’île de la Barbade, future destination du cannabis médical

barbade

Mia Mollet, la première ministre de la Barbade, petite île des Caraïbes proche du Venezuela, a annoncé lors d’un forum économique (le First Caribbean Barbados Client Economic Forum CIBC) que le cannabis médical sera légal avant Noël. Selon elle, il n’est pas question que la Barbade manque l’opportunité de se positionner dans cette industrie émergente. Elle veut faire du pays non pas un producteur-exportateur de cannabis mais une destination de tourisme médical.

Tourisme médical

Le gouvernement est déjà en train de travailler sur le projet : « Il n’y a aucun doute que nous mettrons un cadre légal pour le cannabis médical en place dans les semaines à venir. Nous avons déjà pris la décision, nous avons juste besoin d’un peu plus de précision et d’entrainement pour les professionnels de santé qui auront le droit de le délivrer ». La légalisation doit, selon elle, être pensée d’un point de vue stratégique pour maximiser la compétitivité du pays dans une industrie où les leaders canadiens pèsent déjà plusieurs milliards de dollars et ont des capacités de production très importantes. L’île doit être en mesure de concurrencer les entreprises canadiennes s’il elle espère attirer les investisseurs.

Pour ce faire, la première ministre envisage que l’industrie locale se spécialise dans une forme de tourisme médical plutôt que d’exporter des médicaments ou du cannabis comme le Canada le fait déjà partout dans le monde et surtout en Europe. « Pourquoi chercherions-nous à exporter quand nous pouvons concentrer et extraire la valeur maximale en ayant des cliniques et des centres de soins pour les gens qui veulent essayer d’autres formes de soulagement de la douleur? Ainsi, toute la chaîne de valeur est délivrée sur place et cela donne des touristes à long-terme ». Elle espère profiter du fait que la Barbade est déjà une destination touristique pour lier les deux industries et maximiser les bénéfices.

Un élan régional

La première ministre envisage de développer l’industrie de l’île en partenariat avec d’autres acteurs du cannabis médical dans la région: « La Barbade ne peut pas le faire si personne dans la région ne le fait » estime Mia Mollet. Parmi ces acteurs on compte la Jamaïque qui a légalisé le cannabis médical et entamé des échanges avec le Canada, Saint Vincent et les Grenadines qui s’est également lancé dans l’aventure et les Bermudes qui sont sur le point d’autoriser la production domestique de cannabis médical et dont le premier ministre a reçu la visite du PDG de Canopy Growth, Bruce Linton. Il semble en effet qu’il y ait un élan régional autour du cannabis médical dans les Caraïbes. Le sujet est d’ailleurs abordé régionalement à l’échelle de la CARICOM qui a lancé une série de consultations nationales.

La question du cannabis récréatif est également abordée. Rose-Marie Belle Antoine, présidente de la Commission CARICOM sur le cannabis a dit lors d’un rally sur le cannabis à Trinidad que 61% des habitants de Grenade, 62% des habitants d’Antigua et Barbuda et environ 60% des habitants de la Barbade étaient en faveur d’une décriminalisation du cannabis. A la Barbade comme en Jamaïque et à Antigua-et-Barbuda, la communauté rastafarienne fait du lobbying pour la décriminalisation du cannabis à des fins religieuses. A Antigua-et-Barbuda, la reconnaissance du droit à la consommation de cannabis dans le cadre d’une religion est désormais une réalité. Concernant la Barbade, la première ministre a annoncé que la question du cannabis récréatif sera décidée par referendum bientôt mais n’a pas précisé de date.

Articles liés

    Derniers articles

    festival
    Les festivaliers choisissent leur drogue en fonction de la musique
    Logo de l'ICBC
    L’ICBC aussi présente à Barcelone et à Zurich en 2019
    cannabis médical production
    Les compagnies canadiennes se disputent le leadership du marché latino-américain du cannabis
    cerveau
    Les propriétés anti-neuroinflammatoires des graines de chanvre
    canopy growth
    Canopy Growth se positionne sur le marché du chanvre américain avec un investissement de 100-150$M
    autoculture chili
    Chili : une loi qui garantit le droit des patients à cultiver leur cannabis poursuit son parcours au Sénat
    Suivez-nous sur Telegram

    Laisser un commentaire