Du café infusé au cannabis pour un réveil en douceur

café infusé au cannabis

C’est pendant un long retour de séjour en camping dans l’est de l’Etat de Washington que l’entrepreneur Adam Stites a imaginé son dernier produit. « Qu’est-ce qu’il arriverait si j’infusais de la crème épaisse avec du cannabis, et que je la mélangeais avec mon café ? » songea-t-il.

PUBLICITE

Il testa son idée dès qu’il fut rentré chez lui. Le premier essai était légèrement surdosé, Stites se réveilla 13h après avoir bu une seule tasse de son premier café au cannabis. Néanmoins, son intérêt professionnel était piqué. Peu après, il créa Mirth Provisions pour vendre une version commerciale de sa création : un café infusé au cannabis, dosé avec 20mg de THC par portion. Facétieusement appelé Legal, c’est apparemment le « wake and bake » (manière de se réveiller en ingurgitant du cannabis) ultime.

« Nos clients ne cherchent pas à se démonter le crâne, juste à stimuler légèrement leur esprit » dit Stites, employant le lyrisme d’un homme qui a clairement commencé sa journée avec une tasse de Legal. « C’est parfait pour un dimanche matin, à la table d’un café,  lorsque je veux lire un journal et me concentrer sur une tâche à effectuer » avoue-t-il.

La science derrière ce café au cannabis

Adam Stites a développé un procédé complexe pour créer son produit signature. Lier la weed et les grains de café en un mélange fonctionnel s’est avéré être une petite galère. Les molécules de café et de cannabis se séparent lorsqu’elles sont brassées car l’huile de cannabis n’est pas soluble dans l’eau. Le savoir-faire de Mirth Provisions repose en partie sur la façon unique dont il utilise des émulsifiants naturels pour garder l’huile suspendue dans l’eau.

Par ailleurs, Adam Stites a trouvé la variété de cannabis idéale pour aller avec le café, autant en effet qu’en arôme. Le cannabis contient deux composants cruciaux : le THC, l’élément psychoactif associé avec les effets planants, et le CBD, qui n’a pas d’effet psychoactif mais qui stimule la vigilance. Les deux principales variétés de cannabis, la sativa et l’indica, contiennent des proportions variables de THC et de CBD. Adam a passé des mois à chercher le ratio idéal de chaque, à tester plus de 50 variétés de cannabis avant de trouver la combinaison finale. La gamme Legal inclut du café brut, du café avec du sucre et du lait, et même des jus de fruit infusés au cannabis, chaque fruit étant associé à sa propre variété de cannabis.

jus de fruits au cannabis

La weed ajoute une base terreuse et riche à l’arôme naturel du café, explique adam, alors que le mélange de THC et de CBD présent dans Legal ajoute un sentiment calmant et concentré à l’effet de la caféine. La caféine est absorbée immédiatement par le corps, mais il a besoin de 45 minutes à 1h30 pour traiter la weed et que le corps prolonge l’effet de la caféine.

Profits potentiels

Les profits potentiels pour un mélange de café et de cannabis sont élevés. Les ventes de café représentent 9,4 milliards de dollars sur l’année aux Etats-Unis, alors qu’on estime la valeur du marché du cannabis américain à 3 milliards de dollars. Legal a actuellement généré 450 000$ de CA depuis son lancement en septembre 2014.

Adam Stites n’est pas seul sur ce créneau. Fairwinds Manufacturing, une entreprise de Vancouver dans l’Etat de Washington, produit Catapult, un café au cannabis produit en ajoutant de l’huile de cannabis aux grains de café avant qu’il soit moulu. Imaginé comme une alternative pouvant être faite chez soi, Catapult est packagée en capsule qui peuvent s’adapter dans les machines type Keuring (la Nespresso locale). L’entreprise a vendu 2000 capsules le mois dernier, et le propriétaire James Hull estime que les ventes augmentent de 15% chaque mois. Les chiffres ne sont valables que pour l’Etat de Washingtion, mais on peut facilement extrapoler le potentiel énorme du marché avec l’essor de la légalisation du cannabis aux Etats-Unis.

En Californie, où le cannabis est légal pour un usage médical, l’entreprise House of Jane offre un café maison infusé au cannabis. Sa propriétaire, Jill Amen, utilise un filtre spécial qui laisse les molécules de weed passer dans le liquide brassé. Elle propose également plusieurs niveaux de concentration de cannabis, jusqu’à 200mg de THC dans une seule tasse, avec un supplément crème de 20mg de THC si vous osez. « Je ne l’aurais jamais espéré, mais quelques patients en consomment, surtout ceux qui souffrent beaucoup, ou ceux qui ont une tolérance incroyable ».

Une autre entreprise californienne vend aussi sa version du café au cannabis : l’entreprise Compelling & Rich, basée à Los Angeles, utilise une variété de café éthiopienne, la Yirgacheffe, et fume les grains de café avec du cannabis, alors qu’ils sont encore verts et non-torréfiés. Cette préparation n’entraîne en revanche aucun effet psychoactif.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Canada une deuxième licence de microculture de cannabis attribuée en Ontario
Canada : une deuxième licence de microculture de cannabis attribuée en Ontario
Etude certaines variétés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses
Etude : des concentrés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses
Cannabis médical en Allemagne
Allemagne : forte augmentation de l’import de cannabis médical en 2019
Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis

Laisser un commentaire