Uruguay : pénurie de cannabis en pharmacie jusqu’à mi-novembre

Pénurie de cannabis en Uruguay

L’Uruguay semble avoir quelques problèmes dans sa production de cannabis destiné à la vente en pharmacie. Jusqu’à la mi-novembre, les consommateurs inscrits pour se fournir en pharmacie se retrouveront sans accès au cannabis par manque de stock.

« La distribution de cannabis en pharmacie sera temporairement suspendue jusqu’à la mi-novembre. Ceci est dû à la variabilité attendue dans le profil chimique de ces cultures » a annoncé l’Institut National de Régulation et de Contrôle du Cannabis (IRCCA) jeudi dernier.

« Garantir les conditions du produit final oblige à davantage de tests en laboratoire et à modifier les registres du Ministère de la Santé Publique, des conditions nécessaires pour sa distribution » explique l’IRCCA pour justifier sa décision.

Les ventes de cannabis en pharmacie avaient commencé le 19 juillet dernier. Les Uruguayens ont le choix entre une des trois voies d’accès au cannabis : en pharmacie, avec des produits normés et stables, en Cannabis Club ou par de l’autoculture.

L’Uruguay devrait rapidement augmenter la production nationale de cannabis pour répondre à la demande. Pour l’instant, un seul producteur fournit le pays entier, avec des quantités réduites, et 15000 personnes sont inscrites sur le registre des consommateurs récréatifs.

Les pharmacies, elles, subissent la pression internationale des banques, qui refusent de voir sur leurs comptes des devises issues de la vente d’un produit illégal à leur niveau.

En réaction à cette pression externe imprévue, l’Uruguay avait annoncé la création de magasins de cannabis, style dispensaire américain.

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire