Le Gouverneur du Maine met son veto à la légalisation du cannabis

Paul LePage

Vendredi dernier, le Gouverneur Républicain Paul LePage a mis son veto à la dernière version du projet de loi de régulation des ventes de cannabis à usage récréatif. C’est la première fois qu’un Gouverneur s’oppose à un projet de loi sur la légalisation du cannabis alors qu’elle a été votée par ses citoyens en novembre dernier.

« Nous appelons le Parlement à passer outre ce veto incompréhensible » a déclaré David Boyer, ancien directeur politique pour le Maine du Marijuana Policy Project. « 7 autres Etats ont passé des initiatives de légalisation ces 5 dernières années, et aucun n’a vu ce type d’obstruction de la part du Gouverneur ».

David Boyer avait soutenu et participé à la campagne de promotion de la Question 1, le texte proposant la légalisation du cannabis. Paul LePage s’y était, lui, ouvertement opposé, sous le prétexte que le cannabis était une « drogue passerelle ». Il avait ensuite déclaré qu’il soutiendrait la légalisation s’il elle passait le référendum populaire. En novembre 2016, la Question 1 était passée d’un cheveu, à 50,3% de Oui, avec une avance de seulement 4000 voix.

Boyer a passé la dernière année à tenter d’enterrer ce projet de loi. Il a publié un communiqué vendredi dernier dans lequel il explique être arrivé à sa décision de veto après consultations auprès du procureur général Jeff Sessions (notoirement anti-cannabis) et le Gouverneur du Colorado John Hickenlooper, qui, malgré qu’il ait signé la légalisation du cannabis au Colorado, a toujours été contre.

Le projet de loi dans le Maine prévoit que tout adulte de plus de 21 ans puisse cultiver et consommer du cannabis à usage récréatif. Le veto du Gouverneur suspend toute velléité d’avancer sur le sujet, à moins que le Parlement de l’Etat s’oppose à ce veto à une majorité de 2/3.

Edit du 7/11/17 à 8h30 : le Parlement n’a pas eu la majorité pour outrepasser le veto du Gouverneur. La légalisation est donc suspendue.

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire