Le Gouverneur du Maine met son veto à la légalisation du cannabis

Paul LePage

Vendredi dernier, le Gouverneur Républicain Paul LePage a mis son veto à la dernière version du projet de loi de régulation des ventes de cannabis à usage récréatif. C’est la première fois qu’un Gouverneur s’oppose à un projet de loi sur la légalisation du cannabis alors qu’elle a été votée par ses citoyens en novembre dernier.

« Nous appelons le Parlement à passer outre ce veto incompréhensible » a déclaré David Boyer, ancien directeur politique pour le Maine du Marijuana Policy Project. « 7 autres Etats ont passé des initiatives de légalisation ces 5 dernières années, et aucun n’a vu ce type d’obstruction de la part du Gouverneur ».

David Boyer avait soutenu et participé à la campagne de promotion de la Question 1, le texte proposant la légalisation du cannabis. Paul LePage s’y était, lui, ouvertement opposé, sous le prétexte que le cannabis était une « drogue passerelle ». Il avait ensuite déclaré qu’il soutiendrait la légalisation s’il elle passait le référendum populaire. En novembre 2016, la Question 1 était passée d’un cheveu, à 50,3% de Oui, avec une avance de seulement 4000 voix.

Boyer a passé la dernière année à tenter d’enterrer ce projet de loi. Il a publié un communiqué vendredi dernier dans lequel il explique être arrivé à sa décision de veto après consultations auprès du procureur général Jeff Sessions (notoirement anti-cannabis) et le Gouverneur du Colorado John Hickenlooper, qui, malgré qu’il ait signé la légalisation du cannabis au Colorado, a toujours été contre.

Le projet de loi dans le Maine prévoit que tout adulte de plus de 21 ans puisse cultiver et consommer du cannabis à usage récréatif. Le veto du Gouverneur suspend toute velléité d’avancer sur le sujet, à moins que le Parlement de l’Etat s’oppose à ce veto à une majorité de 2/3.

Edit du 7/11/17 à 8h30 : le Parlement n’a pas eu la majorité pour outrepasser le veto du Gouverneur. La légalisation est donc suspendue.

Articles liés

Derniers articles

new york
L’État de New York légalisera (très probablement) le cannabis récréatif en 2019
substances psychoactives
Etude : l’alcool est 114 fois plus dangereux que le cannabis pour la société
cannabis uruguay
L’Uruguay va autoriser jusqu’à cinq nouveaux producteurs de cannabis début 2019
signature trump
Il ne manque plus que la signature de Trump pour que le chanvre soit légal partout aux États-Unis
gélules cannabis médical
Le comité de l’ANSM tranche en faveur du cannabis médical
thailande
Thaïlande : le cannabis médical en bonne voie mais craint les entreprises étrangères
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire