Suivez-nous

Le taux de THC dans la résine grimpe jusqu’à 28 %, alerte le dernier rapport européen

Publié

le

C’est une tendance que l’on observe depuis plusieurs années. Le taux de THC – la substance psychoactive du cannabis – augmente de plus en plus. Même si ce taux n’induit pas forcément un effet plus fort « à court terme », l’Observatoire Européen des Drogues et des Toxicomanies (OEDT) appelle à la vigilance dans son dernier rapport.

PUBLICITE

« La résine de cannabis vendue en Europe est désormais plus puissante qu’auparavant, avec une teneur en THC comprise en moyenne entre 20 % et 28 %, soit près du double de celle de l’herbe de cannabis« , pointent les auteurs de cette agence de l’Union européenne située à Lisbonne.

En seulement dix ans, l’évolution du taux de THC du « shit« , comme on l’appelle en France, est spectaculaire. L’OEDT prend en référence l’année 2009, date à laquelle l’agence fixe une base 100 : en 2021, ce chiffre est passé à 261, quasiment une multiplication par trois.

La France toujours « championne d’Europe » du joint

Aussi, la teneur du « shit » a augmenté plus fortement que celle de l’herbe. Son taux de THC est passe de 100 à 156 sur cette même période 2009-2021. La « beuh » titre aujourd’hui entre 8 et 13 % de THC, selon l’agence européenne.

Les auteurs analysent également l’évolution du prix. Un enseignement : il est stable. Entre 2009 et 2021, le coût de la résine a légèrement augmenté de 13 %, et de 4 % quant à l’herbe.

PUBLICITE

Enfin, l’OEDT compare la consommation de cannabis dans les 27 pays de l’Union européenne. Selon ses chiffres, la France reste « championne d’Europe » du joint. 44,8 % des 15-64 ans a déjà fumé du cannabis dans sa vie, soit quasiment un sur deux. C’est bien au-dessus de la moyenne européenne (27 %) ou d’un pays comme l’Allemagne (28 %) qui dépénalise la consommation de petites quantités de cannabis.

Chez les jeunes Français, la situation est encore plus prégnante : 22 % des 15-34 ans annoncent avoir fumé du cannabis dans les douze derniers mois. Encore une fois, ce chiffre domine largement la moyenne européenne (15 %) et l’Allemagne (17 %).

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !