Le producteur du Johnnie Walker et de la Guinness intéressé par les boissons au THC

Johnnie Walker et le cannabis

Un récent rapport de Bloomberg indique que l’entreprise britannique Diageo, qui commercialise notamment le whisky Johnnie Walker et la Guinness, cherche à rentrer sur le marché des boissons faites à partir de cannabis. L’entreprise aurait rencontré au moins trois sociétés canadiennes du cannabis, pour discuter de la possibilité de créer de nouvelles boissons infusées.

PUBLICITE

Diageo est l’un des plus grands producteurs d’alcool dans le monde. Son entrée sur le marché des boissons infusées au cannabis serait une nouvelle étape importante pour ce secteur en plein essor. Constellation Brands a ainsi déjà pris 38% de Canopy Growth pour 3,8 milliards de dollars, Molson Coors s’est allié avec Hydropothecary pour créer de nouvelles boissons et Pernod Ricard s’y intéresserait aussi.

Dans le cas de Diageo, 3 noms circulent pour le partenariat : Aphria, Tilray et Aurora Cannabis, en somme les 3 gros producteurs de cannabis canadiens restants. Le directeur commercial d’Aphria, Jakob Ripshtein, a d’ailleurs travaillé pendant 10 ans pour Diageo avant de rejoindre Aphria début 2018.

L’avancement des discussions n’est pas connu, mais le partenariat devrait arriver une fois que la légalisation du cannabis sera ouverte en octobre prochain.

Compenser la diminution des ventes d’alcool

Le principal attrait des alcooliers pour le secteur du cannabis est économique : les jeunes consomment de moins en moins d’alcool et les ventes diminuent légèrement sur les marchés matures.

Le secteur du cannabis est lui estimé à 75 milliards de dollars en ventes globales d’ici 2030, et les ventes de cannabis dans les Etats où il est légal se superposent à une baisse des ventes d’alcool.

« Alors que l’accès au cannabis augmente, nous prévoyons une pression supplémentaire sur les ventes d’alcool, compte tenu de cette division notable des modes de consommation », écrit Vivien Azer, analyste principal des sociétés de boissons et de tabac de Cowen, dans un rapport publié en avril dernier.

Du côté du Canada, le marché des edibles ne débutera qu’en 2019 , un an après la légalisation, et devrait générer 15 milliards de dollars par an, soit 10 milliards de plus que les ventes légales de cannabis seul.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : alcool - Aphria

Articles liés

Derniers articles

william dib anvisa bresil cannabis
Brésil : les autorités sanitaires veulent réguler la production de cannabis médical
coffee shop cannabis
Pays-Bas : l’expérimentation de culture légale de cannabis se fera sans les principales villes du pays
Edouard Philippe prépare-t-il la dépénalisation du cannabis en France ?
edibles canada cannabis
Canada : les régulations pour les edibles, topiques et concentrés sont prêtes
Hemp Expo Luxembourg
Hemp Expo Luxembourg : les 6 et 7 juillet 2019
zimbabwe cannabis
Zimbabwe : une prison obtient l’accord du gouvernement pour cultiver du cannabis

Laisser un commentaire