Le français Pernod Ricard, n°2 mondial des spiritueux, surveille le marché du cannabis

Pernod Ricard

Bien que le géant français n’ait pas l’intention de s’impliquer de suite dans le cannabis, Pernod Ricard surveille les évolutions du marché : « Nous regardons de près ce marché. Même si, à ce stade, il est encore difficile de se prononcer. Mais il y a une vraie question à se poser. Est-ce que la légalisation du cannabis peut avoir un impact de cannibalisation de la consommation des spiritueux premium ? Il n’y a pas d’évidence que ce soit le cas » déclare Alexandre Ricard, PDG de l’entreprise.

Une rapprochement des deux industries

Les potentialités du marché cannabique ne passent pas inaperçues chez les géants de l’alcool et certains concurrents internationaux ont déjà pris les devants pour se faire un place dans la nouvelle industrie. Heineken a récemment lancé une bière infusée au cannabis, pour l’instant commercialisée uniquement aux Etats-Unis, Molson Coors également à travers un partenariat avec Hydropothecary Corporation. Le partenariat le plus notable est toutefois celui entre Canopy Growth et Constellation Brands qui s’élève à 4 milliards de dollars.

Certaines études suggèrent que la légalisation du cannabis peut impacter négativement la consommation d’alcool. Ceci dit, pour le numéro 2 mondial, le marché nord-américain ne représente qu’une partie d’un empire beaucoup plus large et, selon son rapport annuel, il est toujours en hausse, de 4 % exactement. Les marchés à la croissance la plus forte sont ceux d’Europe et Asie : si le marché européen est moins progressiste que celui d’Amérique du Nord, celui d’Asie l’est encore moins. Le chiffre d’affaire annuel du géant français a été largement stimulé par des croissances à deux chiffres en Chine et en Inde. La Chine notamment est le marché qui enregistre la plus forte hausse. Or, le cannabis ne risque pas de faire de l’ombre à la compagnie dans ce pays.

« Nous restons prudents et continuons nos analyses »  a ajouté Alexandre Ricard. Il peut en effet être judicieux d’étudier les réactions du marché aux nouveaux produits et voir comment se développe le marché canadien une fois les ventes légales commencées.

Catégories liées : Business

Articles liés

Derniers articles

eaze
Etats-Unis : Eaze va livrer des produits au CBD dans 41 Etats
livre blanc
Des associations françaises demandent l’abandon du projet d’amende forfaitaire
john talaat
Egypte: un député prépare un projet de loi pour décriminaliser l’usage de stupéfiants
Expogrow 2019
L’Expogrow 2019 se déroulera du 26 au 28 avril 2019
texas
Texas : soutien croissant pour la dépénalisation du cannabis
carine wolf
France : L’Ordre des Pharmaciens veut l’exclusivité de la distribution du cannabis médical
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire