Canada : l’industrie du cannabis devrait dépasser 7 milliards de dollars en 2019

Ventes de cannabis légal au Canada en 2019

Selon les derniers chiffres de Deloitte, cabinet d’audit et de conseil,  les ventes de cannabis au Canada pourraient dépasser les 7 milliards de dollars dès 2019.

Deloitte a mené une enquête en ligne sur 1500 Canadiens de toutes les provinces entre le 6 et le 20 mars de cette année. La majorité des répondants a indiqué avoir l’intention d’acheter et de consommer du cannabis plus fréquemment lorsqu’il sera légal, et la plupart est également encline à payer plus cher qu’au marché noir.

Le rapport intitulé « Une société en transition, une industrie prête à fleurir » estime que les Canadiens pourraient dépenser jusqu’à 7,2 milliards de dollars en 2019. Les ventes légales de cannabis récréatif représenteraient 4,34 milliards de dollars, et le cannabis médical pourrait rapporter entre 770 et 1,79 milliards de dollars. Le rapport prévoit une subsistance du marché noir, qui pourrait compter pour 510 millions à 1 milliards de dollars.

« La légalisation du cannabis à elle seule ne convaincra pas la plupart des consommateurs actuels de cannabis d’abandonner complètement leurs fournisseurs actuels » selon le rapport. « Mais notre recherche suggère que la bonne combinaison de qualité, de prix et de sécurité pourrait faire l’affaire. »

Le prix moyen actuel du cannabis au marché noir est de 8,24$ le gramme. Les répondants à l’étude indiquent qu’ils seraient prêts à payer 9$ le gramme pour du cannabis légal.

«Avec le temps, les détaillants comprendront mieux les besoins et les comportements de leurs clients, amélioreront leur expérience client et leurs programmes d’engagement, et affineront la qualité et l’intégrité de leurs produits. Nous nous attendons à voir une part croissante des ventes de cannabis sur le marché légal» indique le rapport.

Deloitte suggère que les edibles accélèrent l’adoption du cannabis légal, même s’ils ne seront disponibles qu’un an après la légalisation au Canada.

55% des répondants ont déclaré que des produits de meilleure qualité les convaincraient de passer sur le marché légal, tandis que d’autres ont indiqué qu’une combinaison de prix, de produits ou de garanties de sécurité les convaincraient d’aller dans des magasins légaux.

Le rapport anticipe également un nouveau type de consommateur de cannabis, âgé de 35 à 54 ans. Ces nouveaux utilisateurs seront probablement mieux éduqués que les consommateurs canadiens traditionnels, moins susceptibles de prendre des risques et susceptibles d’en consommer moins souvent, peut-être seulement une fois par mois (41% des répondants). Seulement 20% ont déclaré prévoir fumer tous les jours, le même pourcentage qu’actuellement.

Catégories liées : Bourse - Business

Articles liés

Derniers articles

canopy growth
Canopy Growth se positionne sur le marché du chanvre américain avec un investissement de 100-150$M
autoculture chili
Chili : une loi qui garantit le droit des patients à cultiver leur cannabis poursuit son parcours au Sénat
weed
Les 10 noms de variétés de cannabis les plus improbables
cannabis global market
Creso Pharma, exemple de la mondialisation du cannabis
myrcene hemp gin
The Myrcene Hemp Gin : du gin australien distillé aux terpènes de cannabis
THC et paranoïa
Le cannabis rend-il vraiment paranoïaque ?
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire