Suivez-nous

Cannabis en France

Politique publique des drogues en France : un échec. Et après ?

Politiques publiques de la drogue en France

Edito. Comment repenser les politiques publiques actuelles des drogues en France ? Le constat de leur échec est aujourd’hui partagé par la majorité des parties prenantes.  Seules les raisons de l’échec sont encore sujettes à débat. Dans une période où chaque candidat de l’élection présidentielle a son avis sur une possible régulation du cannabis, l’heure est avant tout au dialogue. C’est ce que pousse ECHO, un Action-Tank français.

PUBLICITE

Le débat sur les drogues en France est au point mort. L’échéance présidentielle impose aux candidats d’avoir un avis sur ce sujet. Ils le partageront d’ailleurs demain au CNAM. Mais les gouvernements précédents ont peu fait alors que les conséquences des politiques publiques des drogues empiètent à la fois sur les terrains médicaux, sociaux, économiques, juridiques, etc…

Le seul moyen aujourd’hui de faire bouger les lignes est un mouvement citoyen, une position répétée de nombreuses fois par les hommes et femmes politiques au pouvoir, que ce soit lors d’une réunion à Saint-Ouen ou au Sénat.

ECHO est né de ce constat et propose aujourd’hui un plan d’action :

  • des éléments d’explications sur la situation actuelle des politiques publiques des drogues en France
  • une tribune publiée sur leur site et sur LeMonde.fr qui résume très bien le pourquoi du comment et la nécessité d’un débat. La tribune a été signée par de nombreuses personnalités, de tous bords et aux avis divergents (le détail est dans le lien), montrant déjà que ce sujet dépasse clairement le cadre simplement politique ou manichéen des éventuelles solutions
  • une pétition pour montrer aux candidats et au futur Président que le sujet rassemble. C’est actuellement et pour l’instant le seul moyen de faire bouger les choses, et de fissurer la tour de verre qui entoure certains de nos élus

La finalité de cette action est d’engager un débat avec toutes les parties prenantes. ECHO ne se substitue surtout pas aux associations qui militent pour une régulation du cannabis, mais vient plutôt accompagner l’émergence d’un dialogue, sans prise de position et sans solution pré-conçue.

PUBLICITE

Les exemples à l’étranger sont nombreux quant aux possibilités d’action : le Canada via un candidat pro-légalisation et qui tient parole dès qu’il est élu, les Etats-Unis via des référendum citoyens (qui n’existent pas en France), l’Uruguay par un Président qui a des cojones, un jugement en faveur d’un malade en Allemagne, etc… La France doit aujourd’hui s’unir sur un sujet aux implications nombreuses et importantes.

On ne rappelle que trop souvent que notre pays est le pays le plus répressif d’Europe sur la question du cannabis, mais avec le plus fort taux de consommation. L’usage médical est également toujours interdit, laissant des malades sans solution efficace pour se soigner ou soulager leurs symptômes, alors que tous les pays européens qui nous entourent ont aujourd’hui au moins dépénalisé la consommation et la possession de petites quantités de cannabis.

Il est donc temps d’agir. Pour commencer, ECHO a besoin de vous : signez la pétition et rejoignez-les sur Facebook.

Nous suivrons bien sûr les avancées de cette initiative démocratique et citoyenne dont nous ne pouvons que nous réjouir. C’est sans doute aujourd’hui la meilleure chance de faire émerger le débat.

PUBLICITE

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !