Un nouvel an à Hollyweed

hollyweed

Dans la nuit du 31 décembre, plusieurs personnes, inventives et courageuses ont trafiqué les célèbres lettres qui bordent Los Angeles. Les rigolos du 31 décembre célèbrent à leur façon la légalisation totale du cannabis en Californie en changeant Hollywood en Hollyweed. Le ou les farceurs n’ont pas été retrouvés.

Une farce qui énerve la police

Les lettres n’ont pas été changée, juste customisée de manière simple et amusante. Tout d’abord, les farceurs ont franchi les portails de sécurité, puis ont bravé les capteurs infrarouge situés sur le site. Les blagueurs ont attaché des drapeaux noirs autour d’une partie des deux lettres « O ». Puis il ont créer un « e » en étirant une bâche blanche derrière les deux « o ». Notons que les drapeaux noirs posés sur les « O » porte la marque du « peace and love ». Le mot Hollyweed se traduirait oralement: La sainte weed.

Une dédicace explicite au cannabis qui fait enrager les services de polices. De nombreuses blagues de ce type avait forcé les services de sécurité a s’équiper de manière conséquente : caméras de surveillance infrarouge reliées 24 h/24h au commissariat le plus proche, capteurs de mouvement, microphones et patrouilles d’hélicoptères de temps à autre.

Une reprise de 1976

En 1976 , un étudiant du nom de Danny Finegood avait déjà réalisé cette farce. Il souhaitait rendre hommage à la diminution des sanctions contre les fumeurs de cannabis à cette époque. Il avait ensuite réitéré ce genre de blague messagère plusieurs fois au cours de sa vie. Malheureusement, il ne peut être l’auteur du canular de cette année puisqu’il est décédé en 2007.

La consommation et la production maison de cannabis sont désormais autorisées en Californie. Par contre le commerce légal du cannabis récréatif ne pourra lui commencer qu’au 1er janvier 2018.

News

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire