Distribution de joints pour l’investiture de Donald Trump

Investiture distribution de joint

Une association de défense des droits des consommateurs d’herbe distribuera aux citoyens lambda 4200 joints de cannabis pré-roulés avant le discours d’investiture de Donald Trump le 20 janvier.

Le nouveau Président des Etats-Unis Donald Trump fera sa déclaration d’investiture à la Maison Blanche le 20 janvier prochain. Pour rappeler que le cannabis est un débat national, l’association  DC Cannabis Campaign va distribuer 4200 joints pré-roulés gratuitement dans une rue jouxtant la Maison Blanche. L’association à l’origine de la légalisation du cannabis dans le District de Columbia (DC) en 2014 devrait poser son stand sur la place Dupond Circle ou de l’autre côté du Capitole, juste à côté du National Mall. « On va distribuer de l’herbe pour l’inauguration et on va même encourager les gens à fumer pendant le discours. » déclare Adam Eidenger membre de l’association? «J’imagine déjà un nuage de beuh planant au-dessus de l’inauguration ». Les joints seront distribués gratuitement et uniquement purs bien sûr.

Les allumer au bout de 4 minutes 20 secondes

Les membres de l’association demanderont aux spectateurs d’allumer leurs joints 4 minutes et 20 seconde après le début du discours de Donald Trump. En hommage au célèbre 4/20 et pour rappeler  au président que le pays doit reformer le cannabis au niveau fédéral. En revanche ce n’est pas avec 4 200 joints que l’association enfumera le Capitole. Le premier discours d’investiture de Barack Obama avait réuni 1,2 millions de personnes et on estime que son deuxième mandat fut officialisé devant 800 000 personnes. Peut être la prochaine fois avec 420 000 joints ?

Dans la capitale des Etats Unis, la possession de cannabis est légale jusqu’à 28 grammes pour les majeurs. En revanche la consommation dans un lieu public peut valoir jusqu’à 500 dollars d’amende et 2 mois de prison maximum. La vente de cannabis n’est pas encore encadrée dans le District of Columbia. Le président Trump se dit 100% d’accord avec l’usage du cannabis médical. Il souhaite pour le moment laisser les Etats décider eux mêmes du sort du cannabis récréatif.

Théo Caillart

Vous avez aimé cet article ? Suivez-nous sur Facebook !