Suivez-nous
Seedsman

New York approuve l’autoculture pour les patients qui consomment du cannabis médical

Publié

le

Autoculture de cannabis à New York

Les patients traités avec du cannabis médical à New York seront bientôt autorisés à cultiver leur propre cannabis selon les nouvelles règles décidées lors de la deuxième réunion du Cannabis Control Board (CCB).

PUBLICITE

La culture à domicile avait été incluse dans le projet de loi approuvé par la législature plus tôt cette année Il comprenait néanmoins des dispositions interdisant la culture à domicile jusqu’à ce que la vente au détail soit lancée dans l’État, à partir de 2022.

En vertu des règles proposées, qui doivent encore être soumises à une période de commentaires publics de 60 jours que le CCB peut ajuster avant leur entrée en vigueur, les patients enregistrés pourront cultiver jusqu’à trois plantes immatures (en croissance) et trois plantes matures (en floraison) par individu ou jusqu’à six plantes immatures et six plantes matures par ménage.

« Seuls les patients certifiés ou leurs soignants désignés participant au programme de cannabis médical pourront acheter légalement des graines ou des plantes immatures auprès d’une organisation enregistrée », a déclaré Chris Alexander, directeur exécutif du CCB. « Et donc, les New-Yorkais qui ne participent pas au programme médical ne peuvent pas encore cultiver et faire pousser chez eux. »

Les membres du bureau ont également approuvé l’effacement de plus de 200 000 casiers judiciaires pour des délits qui ne sont plus illégaux dans l’État en vertu de la loi sur l’usage adulte.

PUBLICITE

Le directeur exécutif du CCD, Chris Alexander, a déclaré que l’État refusait déjà de vérifier les antécédents des arrestations liées au cannabis et que ces accusations seraient finalement effacées.

« Une fois terminées, les actions de ces mesures auront expurgé les dossiers de plus de 400 000 New-Yorkais, un rappel stupéfiant de l’impact que la prohibition du cannabis a eu sur tant de personnes. » a expliqué Chris Alexander.

En 2019, l’État avait expurgé quelque 198 000 casiers judiciaires liés au cannabis, même avant les vastes réformes de légalisation.

Au cours de sa première réunion au début du mois, le conseil a renoncé de manière permanente aux frais pour les patients et les soignants du cannabis médical, a fait de la fleur une forme approuvée de cannabis médical dans l’État, et a approuvé la possibilité pour les patients d’obtenir un approvisionnement de 60 jours de cannabis médical au lieu d’un mois seulement.

PUBLICITE

Les ventes légales et pour adulte de cannabis sont prévue à New York à partir de 2022.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !