Suivez-nous

Sport

Mike Tyson fumerait chaque mois 40 000 dollars de cannabis dans son ranch

Mike Tyson dit qu'il dépense chaque mois 40 000 dollars de cannabis dans son ranch

Dans l’épisode de son podcast de lundi, intitulé « Hotboxin ‘avec Mike Tyson« , l’ancien champion des poids lourds a révélé qu’il fumait chaque mois pour 40 000$ (35 000€) de cannabis. Cette quantité étonnante comprend également la consommation de ses employés et de ses amis qui lui rendent visite dans son ranch. Alors qu’il vendrait pour environ 500 000$ tous les mois de sa production, cela fait donc une consommation qui représente 8 % de ses revenus mensuels, issus de sa propre production. Après tout, on est jamais mieux servi que par soi-même.

PUBLICITE

Peu de temps après l’entrée en vigueur des lois californiennes sur le cannabis à des fins récréatives en 2018, il a lancé le Tyson Ranch. Convaincu des bienfaits du cannabis, la star a fait construire  un complexe de luxe sur 164 hectares de terrain situés dans un désert du Sud de la Californie, qui comprend un grand hôtel, un centre de recherches et également une petite université privée. Les zones de culture de son ranch font pousser neuf variétés de cannabis, des concentrés, et bientôt des produits comestibles. En plus des installations de production, ce complexe de luxe comprend une usine qui conditionne les edibles, un amphithéâtre et des terrains de camping « glamping ».

« J’ai pensé à tout le bien que je pouvais faire en aidant les gens avec du cannabis. C’était une évidence », a déclaré le boxeur.  « J’ai subi deux opérations, j’utilise la marijuana pour calmer mes nerfs et apaiser la douleur », a confié « Iron Mike ». Avant le cannabis, les médecins avaient mis l’ex-boxeur « sous opioïdes et ça (l)’a foutu en l’air ». Il souhaite donc sensibiliser le public à ses vertus curatives, en particulier celles du CBD.

En 2016, Mike Tyson s’était déjà lancé sur le marché du cannabis par sa société Tyson Holistic Holdings. « Le cannabis, c’est l’avenir, et tôt ou tard, tout le monde devra bien l’admettre », a conclu Tyson.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Sport

Nate Diaz allume un joint lors de sa séance d’entrainement

Nate Diaz allume un joint lors de sa séance d'entrainement

Le sportif Nate Diaz a fait le show en fumant un joint avant un entrainement ouvert au public la semaine dernière au Honda Center, alors que le joueur de 34 ans préparait son combat avec Anthony Pettis du samedi soir. La star controversée de l’UFC a pris quelques taffes, tout en faisant du shadowboxing (exercice qui consiste à boxer dans le vide en imaginant son adversaire) devant les centaines de fans rassemblés pour l’occasion. Quelques secondes plus tard, Diaz a remis le joint à son caméraman, qui l’a ensuite fait tourner à des spectateurs du premier rang, qui l’ont fumé à tour de rôle.

PUBLICITE

PUBLICITE

Ce n’est pas le première fois que le sportif s’affiche avec du cannabis. Diaz avait notamment vapoté du CBD lors de la conférence de presse d’après-combat contre Conor McGregor en 2016. L’USADA, lui avait adressé une mise en garde publique contre la consommation de cannabis en compétition, mais a depuis modifié ses réglementations.

Diaz a déclaré par la suite qu’il fumait du cannabidiol (CBD), un extrait de plante de cannabis sans propriétés psychoactives. Le CBD agit en tant qu’analgésique et combat également l’inflammation, entre autres choses. Il est devenu très populaire chez les professionnels du MMA. De toute façon, même si Diaz avait effectivement fumé du THC mercredi, (comme beaucoup de spectateurs le pensaient), et qu’il avait été testé positif au test antidopage en compétition ce week-end, les conséquences auraient été plutôt minimes. L’USADA, l’entité antidopage de l’UFC, a prévu des suspensions allant de trois à six mois pour des tests positifs au cannabis. En comparaison, les suspensions pour les stéroïdes anabolisants peuvent durer jusqu’à deux ans. Mais pas de raison de s’inquiéter, Nate Diaz n’a pour l’instant jamais été testé positif au THC.

De plus, on note une ouverture de la part des groupes sportifs envers les usages possibles du cannabis pour le soulagement de la douleur. L’UFC a récemment signé un partenariat avec Aurora Cannabis et testera l’utilisation du CBD auprès d’athlètes bénévoles à l’UFC Performance Institute de Las Vegas.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0