Suivez-nous

Sport

Nate Diaz allume un joint lors de sa séance d’entrainement

Nate Diaz allume un joint lors de sa séance d'entrainement

Le sportif Nate Diaz a fait le show en fumant un joint avant un entrainement ouvert au public la semaine dernière au Honda Center, alors que le joueur de 34 ans préparait son combat avec Anthony Pettis du samedi soir. La star controversée de l’UFC a pris quelques taffes, tout en faisant du shadowboxing (exercice qui consiste à boxer dans le vide en imaginant son adversaire) devant les centaines de fans rassemblés pour l’occasion. Quelques secondes plus tard, Diaz a remis le joint à son caméraman, qui l’a ensuite fait tourner à des spectateurs du premier rang, qui l’ont fumé à tour de rôle.

PUBLICITE

PUBLICITE

Ce n’est pas le première fois que le sportif s’affiche avec du cannabis. Diaz avait notamment vapoté du CBD lors de la conférence de presse d’après-combat contre Conor McGregor en 2016. L’USADA, lui avait adressé une mise en garde publique contre la consommation de cannabis en compétition, mais a depuis modifié ses réglementations.

Diaz a déclaré par la suite qu’il fumait du cannabidiol (CBD), un extrait de plante de cannabis sans propriétés psychoactives. Le CBD agit en tant qu’analgésique et combat également l’inflammation, entre autres choses. Il est devenu très populaire chez les professionnels du MMA. De toute façon, même si Diaz avait effectivement fumé du THC mercredi, (comme beaucoup de spectateurs le pensaient), et qu’il avait été testé positif au test antidopage en compétition ce week-end, les conséquences auraient été plutôt minimes. L’USADA, l’entité antidopage de l’UFC, a prévu des suspensions allant de trois à six mois pour des tests positifs au cannabis. En comparaison, les suspensions pour les stéroïdes anabolisants peuvent durer jusqu’à deux ans. Mais pas de raison de s’inquiéter, Nate Diaz n’a pour l’instant jamais été testé positif au THC.

De plus, on note une ouverture de la part des groupes sportifs envers les usages possibles du cannabis pour le soulagement de la douleur. L’UFC a récemment signé un partenariat avec Aurora Cannabis et testera l’utilisation du CBD auprès d’athlètes bénévoles à l’UFC Performance Institute de Las Vegas.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Sport

La fois où Robert Downey Jr. s’est fait attraper à Disneyland en train de fumer un joint sur une gondole

Robert Donwey Jr a fumé un joint à Disneyland

Alors qu’il se faisait décerner un trophée des Disney Legends, récompensant les femmes et les hommes qui ont contribué de manière émérite à la Walt Disney Company, Robert Downey Jr. a partagé vendredi dernier une anecdote des plus cocasses : il s’est déjà fait arrêter dans un parc Disney en train de fumer un joint pendant une promenade en gondole.

PUBLICITE

« Voici un petit détail pour vous. La toute première fois que je suis allé à Disneyland, j’ai été transporté dans un autre endroit, quelques instants après mon arrestation », a déclaré Downey, déclenchant des éclats de rire. « J’ai été emmené dans un centre de traitement étonnamment convivial, mis en garde, et renvoyé à un chaperon de groupe très déçu, si ma mémoire est bonne. »

« Cela fait un moment que j’en ai un peu honte et j’ai décidé de partager ça avec vous ce soir », a-t-il déclaré. « Je voudrais faire amende honorable à quiconque qui a dû me retenir pour avoir fumé du cannabis en gondole sans autorisation. »

« Et je ne veux pas insinuer non plus qu’il existe des permis de fumer du cannabis en gondole ou pour toute autre attraction du parc », a ajouté l’interprète d’Iron Man.

«Peut-être pour les Imagineers, mais c’est leur propre affaire», a-t-il plaisanté en faisant référence à l’équipe de recherche et développement de Disney.

PUBLICITE

Robert Downey Jr. semblerait ne pas être la seule célébrité à s’être affranchie du règlement du parc. L’an dernier, l’ancien président Barack Obama a confié qu’il lui était arrivé plus ou moins la même aventure lorsqu’il était au lycée. Racontant sa mésaventure, il a limité son geste à une consommation de cigarettes, tout en ayant l’air de faire un clin d’oeil, déclenchant quelques questions sur le type de plantes présentes dans ces cigarettes.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0