L’Argentine légalise l’utilisation médicale d’huile de cannabis

Cannabis médical en Argentine

Après 5 heures de débat et un vote 58-0, l’Argentine a donné son accord final à la proposition de loi dont nous vous parlions en novembre dernier, et qui légalise l’utilisation de l’huile de cannabis à des fins thérapeutiques. Elle autorise également le gouvernement à faire pousser du cannabis à des fins scientifiques et médicales, mais l’huile de cannabis pourra également être importée. Un programme national du ministère de la Santé sera chargé d’étudier la consommation de cannabis médicinal.

La mesure doit encore être signée par le Président Mauricio Macri, dont le parti Cambiemos soutenait le projet de loi. La proposition avait également le soutien de tous les partis présents en plénière qui s’entendaient sur l’urgence à résoudre le problème. Les Sénateurs ont pu entendre des médecins et des parents d’enfants malades expliquer l’avantage de l’utilisation médicale du cannabis qui est déjà répandu en Argentine.

L’huile de cannabis vise avant tout une utilisation dans le cadre de l’épilepsie et du soulagement des symptômes afférents à une chimiothérapie. Les patients et familles de patients, pour peu qu’ils répondent à des pathologies spécifiques, pourront à terme s’inscrire sur un Registre National de Patients et bénéficier gratuitement des médicaments dérivés du cannabis.

« 30% des épileptiques ne répondent pas aux médicaments traditionnels » explique Ana Maria Garcia Nicora, médecin à la tête du groupe Medical Cannabis Argentina, à la télévision argentine après le vote du Sénat en faveur de la mesure.

« Ma fille a de l’épilepsie depuis 24 ans et c’est une option pour elle » dit-elle.

Seul regret des Sénateurs : que la proposition de loi n’autorise pas l’auto-culture. Une prochaine loi devrait donc venir réguler et contrôler la culture à domicile de cannabis.

Le Chili et la Colombie ont adopté des lois similaires, alors que l’Uruguay est déjà allé plus loin en légalisant le cannabis afin de retirer des mains des criminels un business très juteux.

Le Pérou est également en attente d’une proposition de loi qui légaliserait l’utilisation médicale de l’huile de cannabis, à destination de patients atteints de cancer, d’épilepsie, de VIH, de la maladie d’Alzheimer ou encore d’un syndrome d’Asperger, et en dernier recours. Le Brésil a lui autorisé début janvier la commercialisation du Sativex, un spray buccal destiné entre autres à soulager la spasticité dans la sclérose en plaques, ici aussi si les traitements conventionnels n’ont pas fonctionné.

Catégories liées : Actualités - Cannabis médical

Articles liés

Derniers articles

chellie pingree
Etats-Unis : le statut du CBD encore trouble, les députés demandent une clarification
Newsweed au 4L Trophy
Newsweed au départ du 4L Trophy !
mexique
Mexique : la prohibition de l’usage privé et récréatif de cannabis n’est officiellement plus reconnue par la Justice
chanvre abeille
Le chanvre sauvera-t-il les abeilles ?
territoire de la capitale australienne cannabis récréatif
Le Territoire de la Capitale Australienne va probablement légaliser le cannabis récréatif dans l’année
bedrocan fleurs cannabis
Le Royaume-Uni reçoit son premier lot de cannabis médical
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire