Argentine : les députés autorisent l’huile de cannabis médicinale

députés argentins huile de cannabis

Les députés argentins ont adopté hier une loi qui autorise l’usage thérapeutique d’huile de cannabis sous prescription médicale.

Une étude qui change la donne

Cette année, le Bureau National des Médicaments, Aliments et Technologie à autorisé 280 patients à utiliser de l’huile de cannabis. Pour soumettre le projet de loi à la chambre des députés, le Bureau a dû mener une étude indépendante pour mieux connaitre le produit et son efficacité sur les différents symptômes. Les études réalisées auparavant s’avéraient futiles et mal renseignées. Au bout de six mois, les chercheurs ont conclu que les cannabinoïdes étaient plus efficaces que les anticonvulsants et les placebos donnés après une chimiothérapie.

Hier, les députés ont soumis un projet de loi autorisant l’usage médical du cannabis. Les 221 députés ont voté à l’unanimité la légalisation de l’huile de cannabis thérapeutique. Il est maintenant soumis au Sénat qui devrait valider le texte courant 2017.

https://twitter.com/DiputadosAR/status/801530017440288770/photo/1

L’usage médical du cannabis est déjà répandu en Argentine. Les patients et parents de patients argentins poussent à une régulation pour deux raisons : une huile de cannabis de qualité contrôlée par des organismes de santé et surtout une baisse du prix de la bouteille d’huile. Actuellement 100 ml d’huile coûtent 250$  soit 3906 pesos argentin. On peut comprendre ces velléités lorsque le salaire moyen argentin s’élèvent à 10900 pesos.  De plus, les bouteilles d’huile artisanale sont faites à partir de plants maison. Ce qui inclut que personne ne connait le dosage exact en cannabidiol (CBD), cannabinoïde non psychoactif et efficace contre l’épilepsie, ou en  THC.

L’épilepsie en ligne de mire

La docteure Silvia Kochen du Conseil National des Investigations Scientifiques et Techniques affirme que 30% des patients épileptiques résistent aux traitements anti-convulsant et ne sont pas candidats à une intervention chirurgicale. Elle promulgue la compatibilité des traitements au CBD pour l’enfant et l’adulte.

Épileptique depuis qu’il a 10 ans, Augusto se réjouit de cette décision. Âgé de 31 ans, cela fait plus de 10 ans que son organisme ne régit plus aux anti-convulsants. Depuis 11 ans, il ingère donc 6 ml d’huile de cannabis par jour, et peut vivre normalement.

« Ce n’est pas une recette miracle. En revanche cela gonflera notre arsenal de médicaments qui permettent aux gens de retrouver une vie à peu près normale » déclare l’un des instigateurs de ce mouvement.

Si l’Assemblée permet l’usage du cannabis médical du cannabis, elle n’autorise pas pour autant l’auto-culture et la distribution de fleurs séchées médicinales. L’Etat argentin pourra en revanche cultiver les plantes nécessaires à la fabrication de l’huile de cannabis ou en importer.

Catégories liées : Santé

Articles liés

Derniers articles

chellie pingree
Etats-Unis : le statut du CBD encore trouble, les députés demandent une clarification
Newsweed au 4L Trophy
Newsweed au départ du 4L Trophy !
mexique
Mexique : la prohibition de l’usage privé et récréatif de cannabis n’est officiellement plus reconnue par la Justice
chanvre abeille
Le chanvre sauvera-t-il les abeilles ?
territoire de la capitale australienne cannabis récréatif
Le Territoire de la Capitale Australienne va probablement légaliser le cannabis récréatif dans l’année
bedrocan fleurs cannabis
Le Royaume-Uni reçoit son premier lot de cannabis médical
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire