L’ANSM annonce la création d’un comité français sur le cannabis thérapeutique

Cannabis médical en France

Agnès Buzyn avait annoncé en mai dernier le lancement d’une mission interne pour connaître la faisabilité de la mise à disposition du cannabis médical en France. Selon toute vraisemblance, le sujet n’a pas été enterré.

PUBLICITE

L’ANSM vient en effet d’annoncer la création d’un Comité Scientifique Spécialisé Temporaire (CSST) sur « l’évaluation de la pertinence et de la faisabilité de la mise à disposition du cannabis thérapeutique en France ».

Ce CSST, nommé pour un, aura notamment pour missions d’évaluer « l’intérêt thérapeutique du cannabis pour le traitement de certaines pathologies » et « les modalités de mise à disposition du cannabis dans le cadre d’une utilisation médicale ».

Agnès Buzyn s’était notamment déclarée pour l’utilisation des « cigarettes de cannabis à usage thérapeutique » (comprendre la mise en vente de fleurs séchées, à la manière de l’Allemagne), si elles s’avéraient utiles.

Le comité basera sa réflexion sur « l’analyse de l’ensemble des données scientifiques disponibles et l’expérience d’autres pays l’ayant déjà mis en place, en prenant en compte le point de vue des patients », ce qui tranchera avec les récents communiqué de la MILDECA ou de la DACG.

Les membres de cette structure sont encore en attente de nomination, mais des représentants associatifs, des professionnels de santé et en sciences humaines devraient être au moins auditionnés.

Le comité devra remettre ses premières conclusions avant la fin de l’année, avec une première réunion courant octobre.

Le cannabis médical est légal en France depuis 2013, mais aucun traitement à base de cannabis n’est disponible. Le Sativex avait en effet reçu une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) en 2014, mais le gouvernement avait bloqué sa commercialisation au prétexte d’une guerre des prix. Depuis, l’usage simple de cannabis est toujours pénalisé même à titre médical, comme le montre une récente affaire dans laquelle une personne en fin de vie atteinte d’un cancer s’est vue détruire sa plantation compassionnelle.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Brésil cannabis autoculture
Brésil : multiplication des recours en justice pour obtenir le droit à l’auto-culture de cannabis médical
cannabis
Plante ou médicaments : quel choix pour le cannabis thérapeutique ?
danemark cannabis médical
Danemark : le projet pilote de cannabis médical compte déjà plus de 2000 patients
crampes menstruelles cannabis
Des Etats américains envisagent d’élargir l’accès au cannabis médical aux femmes souffrant de crampes menstruelles sévères
jean costentin
Les petits arrangements avec la vérité de Jean Costentin
dabbing granny
Dabbing granny : une grand mère qui tient mieux la weed que toi

Laisser un commentaire