Israël : exportation de cannabis et étude sur l’autisme

Etude sur l'autisme et le cannabis

Israël, qui a récemment facilité l’accès au cannabis médical, a désormais l’intention d’exporter une partie de sa production à l’étranger, selon les dernières déclarations du ministre de l’Agriculture.

PUBLICITE

Uri Ariel, le ministre en question, a en effet déclaré à la radio ce week-end que le pays devrait d’ici deux ans créer des « protocoles qui permettront aux fermiers de faire pousser du cannabis ». Il a ajouté que son ministère a d’ores et déjà pris des mesures pour mettre en place des installation pour la recherche et les essais portant sur la culture du cannabis.

Israël traite aujourd’hui plus de 23000 avec du cannabis thérapeutique, pour des maladies allant du cancer à l’épilepsie en passant pour la sclérose en plaque ou le VIH. Le pays est pionnier de la recherche médicale sur le cannabis, avec une plus grande facilité à conduire des études sur le cannabis qu’en l’Europe ou aux Etats-Unis. C’est d’ailleurs un chercheur israélien, Raphael Mechoulam, qui avait découvert le THC en 1976, puis le système endocannabinoïde.

Dans un autre registre, Israël prévoit aujourd’hui de conduire la première étude au monde pour savoir si le cannabis peut aider les personnes souffrant d’autisme. Le Dr. Adi Eran prévoit de mener sa recherche sur 120 individus autistes légers ou moyens, et notamment de regarder si le cannabis peut aider à traiter un des symptômes les mieux connus de l’autisme : l’incapacité à comprendre des comportements sociaux « normaux ».

Des études ont déjà montré que l’augmentation de l’activité du récepteur endocannabinoïde CB1 améliorait les fonctions sociales, suggérant qu’un potentiel traitement pour l’autisme pourrait reposer sur des substances qui stimulent ce récepteur, dont les phytocannabinoïdes qui sont les cannabinoïdes contenus dans la plante de cannabis. Dans le cadre de l’étude, les patients se verront administrer des huiles fortement dosées en CBD.

Plusieurs familles israéliennes avec des membres autistes ont déjà reçu la permission d’utiliser du cannabis médical, avec des résultats positifs. L’administration d’huile de CBD trois fois par jour calmerait, selon une infirmière, les autistes et les rendrait moins susceptibles d’être violents. Le traitement doit cependant être testé sous des conditions rigoureuses, d’où la prochaine étude.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Etudes

Articles liés

Derniers articles

Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
cannabis
Chanvre industriel, bien-être, cannabis médical, récréatif : pourquoi ces distinctions ?
Députés et légalisation du cannabis en France
Députés et cannabis : Entre questions légitimes et clichés sur le cannabis

Laisser un commentaire