Israël alloue 2,1 millions de dollars pour des recherches sur le cannabis médical

Recherches cannabis Israêl

Le ministre de l’Agriculture Uri Ariel et le ministre de la Santé Yaakov Litzman ont décidé d’accorder 2,1 millions de dollars à la recherche sur le cannabis. Le travail interministériel permettra d’accroître les rendements et les connaissances sur le produit.

PUBLICITE

Les recherches aborderont les aspects biochimiques et médicaux de l’herbe. Ce vaste programme approuvé par le gouvernement permettra aux scientifiques de mener des études sur 5 ans. La plupart de ces recherches porteront sur les interactions entre la plante et le corps humain, à but thérapeutique.

Associer les variétés de cannabis aux pathologies

Les équipes chercheront en priorité quelles variétés sont efficaces sur telle ou telle pathologie. A terme, les médecins pourront prescrire plus précisément le type de beuh adaptée à la situation du patient. Ils essayeront de savoir si le cannabis est efficace lorsqu’il est mélangé avec d’autres ingrédients. Ils s’attarderont sur la sclérose en plaque et les effets du cannabis sur la vision.  Les chercheurs devraient également apporter des réponses sur les corrélations entre la plante et le cancer du côlon, son potentiel pour empêcher les rejets d’organes transplantés et sa capacité à retarder le développement des bactéries.

« Une étape pionnière pour les génération à venir »

Les équipes de recherche développeront un programme d’expansion des cultures israéliennes. Depuis quelques temps les chercheurs demandaient plus d’espace pour diminuer les coûts de production. Ainsi, les scientifiques travailleront sur de nouvelles techniques d’irrigation et d’augmentation du rendement. L’augmentation des terrains cultivables permettra également une  diversification des variétés de cannabis disponibles sur le marché, plus de synergie avec les technologies et donc une augmentation du savoir-faire cannabique.

Ces recherches seront réalisées par des hôpitaux, des universités, des instituts de recherches et des entreprises pharmaceutiques.  Selon le Jerusalem Post, ces fonds serviront également à établir une base de données du type « pharmacopée du cannabis ». Les autorités prévoient la construction d’un bâtiment dénommé « Centre de recherche national du Cannabis Médical ». Pour finir, tous les docteurs et toutes les pharmacies auront bientôt le droit de prescrire et vendre du cannabis médical.

En Israël, bien que les conditions d’accès au cannabis thérapeutique soient compliquées, déjà 25 000 patients traitent leurs maux avec du cannabis ou ses dérivés.

Théo Caillart

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Cannabis médical

Articles liés

Derniers articles

Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
cannabis
Chanvre industriel, bien-être, cannabis médical, récréatif : pourquoi ces distinctions ?
Députés et légalisation du cannabis en France
Députés et cannabis : Entre questions légitimes et clichés sur le cannabis

Laisser un commentaire