Suivez-nous

CBD

Etude : 70% des produits CBD les plus vendus aux USA contaminés par des métaux lourds et des pesticides

huiles cbd

Dans une enquête récente, les laboratoires Ellipse Analytics ont testé les 240 produits CBD les plus vendus, en ligne et chez les commerçants en dehors des dispensaires, aux Etats-Unis. Ils ont recherché la présence de plus de 300 contaminants et vérifié la véracité des étiquettes en termes de teneur en CBD. Le résultat est sans appel : 70% d’entre eux contiennent une part importante de métaux lourds, de pesticides, de moisissure toxique et autres composants dangereux pour la santé humaine.

PUBLICITE

Des tests alarmants

Les tests précisent que 70% des produits sont « très contaminés ». On y trouve, entre autres, la présence de plomb, d’arsenic, de glyphosate et de Bisphénol A. Dans un produit en particulier, les tests ont révélé des taux de plomb 100 fois supérieurs au seuil défini par l’Agence de la Protection de l’Environnement pour l’eau potable. L’entreprise qui le produit, Ananda Hemp, a protesté contre ces résultats.

Jason Cranford, un producteur de cannabis du Colorado, explique : « Outre-mer, ils utilisent le chanvre comme culture de couverture. Ils l’utilisent justement pour absorber les pesticides et les métaux lourds de leur sol pour qu’ils puissent replanter des cultures alimentaires ensuite. Ces cultures de chanvre sont ensuite importées aux Etats-Unis et les gens font du CBD avec. Ce qui est vraiment effrayant c’est que quand il y a ce genre de contaminants dans la matière végétale et qu’on en fait de l’huile, on les concentre ».

Les Etats-Unis ont légalisé le chanvre cette année ouvrant la voie à une culture domestique de la plante. Auparavant, le pays importait l’intégralité de son chanvre. La grande majorité du chanvre importé provenait de la Chine qui est le premier producteur mondial de chanvre. A l’heure actuelle, environ 70% du chanvre américain est encore importé de Chine. Cette dépendance commerciale a justement encouragé sa légalisation aux Etats-Unis.

Une industrie en mal de régulation

« Nous avons une industrie qui a un problème de contrôle qualité généralisé », explique le Dr. Sean Callan directeur de la recherche pour Ellipse Analytics. « Comparé à d’autres produits [autres que le CBD] que nous avons testés, nous avons trouvé des niveaux très élevés de pesticides et des niveaux très élevés de métaux lourds ».

PUBLICITE

En plus de ces produits toxiques, l’équipe de chercheurs s’est rendue compte que la teneur en CBD correspondait rarement au taux affiché sur les étiquettes. « Il y a plusieurs produits dont les étiquettes prétendaient qu’ils contenaient du CBD mais dans lesquels nous n’avons trouvé aucun CBD. De l’autre côté du spectre, il y a des produits qui avaient cinq, six fois le taux de CBD qu’ils prétendaient avoir » précise Callan. « Ils [les producteurs] doivent tester la teneur en THC car la loi fédérale les y oblige mais il n’y a aucune règle qui les contraint à tester la teneur en CBD ».

Ce n’est pas la première étude à mettre en évidence ce genre de problèmes. Le problème des étiquettes mensongères avait déjà été soulevé par l’Observatoire Espagnol du Cannabis Médical dans une étude qui montrait que 2/3 des huiles de CBD testées ne contenaient pas le taux de CBD affiché sur leurs étiquettes. Pour ce qui est des composants chimiques, une étude de l’Université du Commonwealth de Virginie avait même détecté la présence de la molécule 5F-ADBun composé présent dans le cannabis dit « synthétique » trouvé dans la rue (K2, Spice), dans du e-liquide au CBD.

Des cas d’intoxication suite à l’ingestion de produits CBD contaminés ont été rapportés de nombreuses fois et particulièrement aux Etats-Unis – bien que ces problèmes ne soient pas limités aux Etats-Unis. Le boom du CBD a attiré toutes sortes d’opportunistes qui n’ont pas forcément comme credo la protection du consommateur. En outre, l’absence de régulation ne permet pas aux consommateurs de distinguer le bon grain de l’ivraie et les expose à des produits contaminés. Le marché du CBD américain est estimé à 22 millions de dollars en 2022.

1 commentaire

1 commentaire

  1. marce

    9 juin 2019 à 22 h 45 min

    C’est pour cela qu’il faut passer par une boite qui fait analyser ses huiles de cbd par un labos, j’ai arrété d’acheter au US car c’est souvent artisanales et pas contrôlé, en Europe il y a https://www.naturicious.com qui est pas mal avec des huiles sans thc et garanti sans m »taux lourds ou pesticides, il faut leurs demander les analyses par email.

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0