Record de consommation du cannabis light en Suisse

cannabis light suisse

Depuis 2016, le cannabis light, fort en CBD et à moins de 1% de THC, est commercialisé en Suisse où il est considéré comme un substitut du tabac. Les données disponibles montrent que sa consommation explose mais l’industrie rencontre également des problèmes de surproduction.

PUBLICITE

Une industrie en plein boom

En Suisse, le cannabis light est disponible un peu partout, dans des magasins spécialisés comme dans les épiceries ou les grandes surfaces. Selon les chiffres du Bureau Fédéral de la Santé Publique rapportés par SonntagsZeitung, les revenus fiscaux engrangés grâce à ce commerce sont passés de 400 000 francs suisses il y a trois ans à 15,1 millions de francs suisses (soit 13,5 millions d’euros) l’année dernière. Ces données montrent que plus de six tonnes de fleurs de CBD ont été taxées et par extension consommées. C’est un record.

Selon un sondage de Sucht Schweiz, sur 1 500 usagers, la majorité des consommateurs de fleurs sont des jeunes consommateurs de cannabis qui cherchent à réduire leur consommation de THC. Toutefois, sous d’autres formes, le CBD est également très populaire chez les seniors. « Les consommateurs actuels évaluent les effets du CBD très positivement, particulièrement en termes de sommeil, stress et bien-être général », écrivent les responsables du sondage.

Selon l’organisation Addiction Suisse, 80% des consommateurs achètent le CBD sous forme de fleurs. Ceci dit, il est également devenu un ingrédient commun de produits de consommation courante. « Nos principaux clients sont des compagnies pharmaceutiques et cosmétiques », explique Patrick Widmer, co-fondateur de Medropharm, une entreprise qui cultive du chanvre suisse. « Nous avons augmenté notre surface de production par 10 fois cette année », ajoute-t-il.

Ce boom d e la consommation entraîne une augmentation importante des surfaces agricoles dédiées à la culture du chanvre. Depuis 2015, elles ont augmenté par six fois. En janvier 2017, il n’existait que cinq producteurs à Berne. Ils sont aujourd’hui 672. Cette augmentation de la production aurait été un peu trop rapide par rapport à celle de la consommation et a fait chuter les prix : le kilode CBD se négocie aujourd’hui autour de 1500 francs le kilo contre près de 6000 en 2017.

Concernant le cannabis avec des taux de THC au-delà de 1%, la possession de petites quantités est dépénalisée depuis 2013. En deçà de 10 grammes, la possession de cannabis n’entraîne qu’une amende de 100 francs suisses. Depuis un certain temps, le gouvernement songe à mettre en place des essais pilotes de légalisation du cannabis récréatif dans certaines villes du pays mais le projet stagne.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Cannabis en Suisse - CBD

Articles liés

Derniers articles

Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
cannabis
Chanvre industriel, bien-être, cannabis médical, récréatif : pourquoi ces distinctions ?
Députés et légalisation du cannabis en France
Députés et cannabis : Entre questions légitimes et clichés sur le cannabis
Suisse Vers la mise en place des projets pilotes
Suisse : Vers la mise en place des projets pilotes?

Laisser un commentaire