Etats-Unis : le marché du CBD pourrait atteindre 22 milliards de dollars d’ici 2022

Marché du CBD en 2022

Pendant longtemps, les projections du marché du cannabis ne prenaient en compte que les apports des industries médicales et récréatives, sans plus de distinction. Puis les analystes se sont aperçus que les edibles et les concentrés représentaient une grande part des augmentations du CA de l’industrie, avec la nécessité de plonger davantage dans les stats pour voir ce qui dopait le marché.

Au rythme actuel, les dernières prédictions évaluaient à 20 milliards de dollars d’ici 2020 le montant des ventes légales de cannabis aux Etats-Unis. C’était sans compter le développement d’un marché émergent jusque là : le CBD.

Le cannabidiol (CBD) est la principale molécule non-psychoactive du cannabis. Sa popularité vient d’ailleurs de là : ses effets apaisants sont délivrés sans l’effet planant du THC.

Jusqu’ici, le CBD se trouvait relégué en seconde ligue. Mais depuis l’année dernière, les produits infusés au CBD ont investi aux Etats-Unis les magasins de beauté, les supérettes et les bureaux des médecins. Le marché du CBD représente en 2018 environ 591 millions de dollars, mais pourrait être multiplié par 40 rapidement selon une étude du Brightfield Group.

« Ce que nous commençons à voir cette année est une explosion : masque pour le visage, piqûres d’insectes, crèmes » explique Bethany Gomez, directrice de recherche chez Brightfield, à Rolling Stone. « [Le CBD] est utilisé pour tout ce à quoi vous pouvez penser : sport, triathlon. Les gens veulent en acheter pour leur grand-mère, pour l’arthrite. Les femmes en prennent pour leurs règles douloureuses ou l’endométriose, des choses traitées habituellement par des médicaments en vente libre. »

Le CBD est pourtant toujours dans une zone grise au niveau fédéral. Le chanvre y est toujours hautement régulé, et l’industrie du CBD s’est construite sur du bouche-à-oreille, sans gros acteur au niveau fédéral. D’où viendrait alors la future explosion du marché ?

Tout simplement d’un projet de loi qui légaliserait le chanvre au niveau fédéral, défini alors comme une plante de Cannabis à -0,3% de THC. Les chaînes de magasin nationales pourraient alors sauter sur l’occasion pour rentrer sur le marché, sans aucun frein légal.

Faut-il voir alors l’autorisation de l’Epidiolex aux USA, le premier médicament au cannabis approuvé pour le marché américain et qui n’est rien d’autre que de l’huile de CBD, comme une menace ? Pas forcément. A la manière de l’Angleterre, les deux marchés pourraient coexister : du CBD médical d’un côté sous forme pharmaceutique, et du CBD bien-être de l’autre dans des produits en vente libre.

Catégories liées : Bourse - Business - Cannabis aux Etats-Unis - CBD

Articles liés

Derniers articles

new york
L’État de New York légalisera (très probablement) le cannabis récréatif en 2019
substances psychoactives
Etude : l’alcool est 114 fois plus dangereux que le cannabis pour la société
cannabis uruguay
L’Uruguay va autoriser jusqu’à cinq nouveaux producteurs de cannabis début 2019
signature trump
Il ne manque plus que la signature de Trump pour que le chanvre soit légal partout aux États-Unis
gélules cannabis médical
Le comité de l’ANSM tranche en faveur du cannabis médical
thailande
Thaïlande : le cannabis médical en bonne voie mais craint les entreprises étrangères
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire