Suivez-nous

Etats-Unis : Une dizaine d’États interdisent le delta-8-THC

Publié

le

delta-8-THC

Le delta-8-THC était à la mode, depuis quelques mois, un peu partout aux Etats-Unis. Sa vente ne sera désormais plus possible dans onze États, peut-être bientôt plus. L’Alaska, l’Arkansas, l’Arizona, le Colorado, le Delaware, l’Idaho, l’Iowa, le Mississippi, le Montana, Rhode Island et l’Utah interdisent le delta-8-THC. Ce cannabinoïde présent en petites quantités dans la plante, à mi-chemin entre le THC et le CBD, profitait d’une absence de régulation pour se développer.

PUBLICITE

Après la Farm Bill de 2018, le chanvre devient 100 % légal aux Etats-Unis, tout comme ses extraits comme le CBD, aussi. Mais certains décident d’aller plus loin et d’isoler le delta-8-THC à partir de cannabidiol. Comme la loi américain autorise les extraits de chanvre, certaines entreprises considèrent que le Delta-8-THC en fait partie. Et même si la DEA, la police anti-drogue, nie ce raisonnement, le mal est fait.

C’est désormais la fin de la récréation, trois ans après. « C’est une crise de santé publique, s’alarme Bob Morgan, un député démocrate de l’Illinois. Des milliers de personnes achètent des produits étiquetés comme CBD ou delta-8 sans être sûr de de la contenance. Ils ne sont pas testés, ils ne sont pas sains, certains contiennent des métaux lourds, des produits chimiques et des pesticides. » Un contenu peu reluisant, sûrement lié au processus de fabrication : une réaction chimique à l’acide.

« Tests en laboratoire » bientôt obligatoires ?

En plus des onze États ayant totalement interdit cette substance, une dizaine d’autres tentent de le réguler en ce moment. C’est le cas dans l’Illinois, où le député Bob Morgan essaie de faire voter sa loi House Bill 147. Elle prévoit qu’aucune personne « ne puisse créer ou vendre un produit avec des cannabinoïdes, sauf si le cannabinoïde en question a été étiqueté, enveloppé, et a subi des tests en laboratoire. » Pour l’instant, la loi a été votée par la Chambre des Représentants d’Illois. Le Sénat a commencé sa première lecture au mois dernier.

Dans l’Oregon, un des premiers Etats à avoir légalisé le cannabis en 2015, les législateurs veulent se donner plus de temps. La House Bill 3000 prévoit de limiter le taux des cannabinoïdes obtenus artificiellement, comme le delta-8. Le texte demande également la création d’un comité spécial. Il devra déterminer si les nouveaux produits à base de cannabis pourraient trouver leur place sur le marché légal.

PUBLICITE

L’industrie du chanvre, elle, est divisée. Certains rejettent la faute sur les autorités américaines, comme Josh Schneider, un chanvrier de Californie. « Pour moi, le delta-8 est une réponse du marché à l’inaction de la Food and Drug Administration [le régulateur américain] », tacle-t-il auprès de Hemp Industry Daily.

Pour d’autres, cette substance controversée était clairement légale, mais aussi un bon complément de revenus. Dans l’Oregon, Rick Trojan craint que la régulation du delta-8 « tue l’industrie du chanvre en une seule journée. » Le président de l’Association des industries du chanvre de cet État ajoute que « ça n’a aucun sens de placer une substance légale, comme le chanvre, dans la liste des substances interdites » et que la régulation va « ajouter des normes inutiles » pour les chanvriers.

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Newsweed sur Facebook

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !