Suivez-nous

Cannabis aux Etats-Unis

Amazon soutient le projet de légalisation du cannabis aux Etats-Unis

Amazon et légalisation du cannabis

Dans un billet de blog publié mardi dernier, le patron des consommateurs d’Amazon, Dave Clark, a déclaré que la société soutenait le Marijuana Opportunity Reinvestment and Expungement Act, un des projets américains de légalisation du cannabis récemment réintroduit à la Chambre des représentants. La loi MORE vise à dépénaliser le cannabis au niveau fédéral, à effacer les casiers judiciaires et à investir dans les communautés les plus touchées par la guerre à la drogue.

PUBLICITE

« Nous espérons que d’autres employeurs se joindront à nous et que les décideurs politiques agiront rapidement pour adopter cette loi », a écrit M. Clark.

Amazon a également annoncé qu’elle allait adapter sa politique de dépistage des drogues pour tous les postes qui ne sont pas réglementés par le ministère des Transports, et traiter le cannabis comme l’alcool.

« Dans le passé, comme beaucoup d’employeurs, nous avons exclu des personnes du travail chez Amazon si elles étaient testées positives à la marijuana », a déclaré M. Clark. « Cependant, étant donné l’évolution des lois des États à travers les États-Unis, nous avons changé de cap. »

Amazon a effectivement fait face à de nombreuses critiques par le passé pour ses politiques de non-consommation de cannabis. En 2020, l’entreprise aurait annulé l’embauche de Michael Thomas, un résident de New York qui souhaitait travailler comme trieur dans un entrepôt de Staten Island, parce que son test de dépistage de drogues s’est révélé positif au cannabis alors qu’il est illégal de soumettre la plupart des employés potentiels à un test de dépistage dans l’Etat de New York.

PUBLICITE

L’entreprise a également été poursuivie par des travailleurs pour avoir prétendument mis fin à l’emploi de consommateurs médicaux de cannabis.

Amazon pourrrait-il vendre de la weed ?

Amazon prend actuellement des pincettes dans son traitement des substances. L’entreprise n’autorise pas la vente de CBD sur sa plateforme, mais réalise actuellement un test au Royaume-Uni avec quelques marques. Elle fait de même avec l’alcool aux Etats-Unis, où la livraison via Amazon Prime est possible dans une douzaine de villes.

Amazon pourrait-il finalement se mettre à livrer de la weed dans les Etats où elle est légale en cas de dépénalisation fédérale ? La loi MORE à elle seule ne permettrait en tout cas pas de le faire. Et c’est probablement là où les choses se compliquent comme l’analyse Leafly. Il est beaucoup plus facile d’influencer le texte d’un projet de loi qu’on soutient que celui auquel on s’oppose.

« Peut-être qu’Amazon a tiré les leçons de son expérience avec l’alcool. Peut-être que ses lobbyistes s’efforcent d’infléchir le futur projet de loi de Schumer de manière à permettre à l’entreprise de s’implanter plus facilement dans l’industrie du cannabis » hypothèse Leafly.

PUBLICITE

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Newsweed sur Facebook

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !