Suivez-nous

Cannabis au Canada

Canada : les régulations pour les edibles, topiques et concentrés sont prêtes

edibles canada cannabis

Santé Canada vient de publier ses régulations définitives pour la deuxième vague de légalisation, celle des edibles, des topiques et des concentrés. Elles entreront en effet le 17 octobre prochain comme prévu. Cependant, l’agence fédérale a également annoncé que les produits ne seront pas disponibles à la vente avant mi-décembre.

PUBLICITE

Les régulations

Les régulations finales diffèrent peu des régulations préliminaires publiées par Santé Canada en décembre dernier. Elles comprennent des limites de THC par emballage, des restrictions concernant les additifs (pas de nicotine ni d’alcool par exemple) et des restrictions d’emballage. Elle stipule également que l’étiquette doit contenir une feuille de cannabis standardisée, un message d’avertissement sanitaire, la teneur en THC et en CBD des produits, la liste des ingrédients et allergènes et les modalités d’utilisation du produit.

Des régulations additionnelles précisent que les produits ne doivent pas être attractifs pour la jeunesse ni être associés à la consommation d’alcool ou de tabac. Ils ne doivent pas non plus prétendre avoir des vertus médicinales ; les edibles ne peuvent pas prétendre à des vertus diététiques et les topiques à des vertus cosmétiques. Avec des emballages presque identiques pour tous et l’impossibilité d’en vanter les mérites, le marketing de ces produits s’avère d’ores et déjà complexe.

Un retard

Tout comme la légalisation des fleurs et des huiles de cannabis prévue pour le 1er juillet 2018 mais repoussée au 17 octobre, la deuxième vague de légalisation sera repoussée de deux mois. Les régulations entreront bien en vigueur le 17 octobre mais les premiers produits ne seront commercialisés qu’en décembre, vers le 16. Ce délai doit permettre aux détenteurs d’une licence de manifester leur intention de produire et de vendre des topiques, edibles ou concentrés.

PUBLICITE

Ce retard implique que les produits ne seront pas disponibles avant les élections fédérales qui doivent se tenir le 21 octobre prochain. Ainsi, ce sera au prochain gouvernement de se charger de la gestion administrative de cette deuxième vague de légalisation. De manière générale, le cannabis sera un enjeu électoral important et certains ne manqueront pas de critiquer la gestion de la légalisation par le gouvernement Trudeau.

PUBLICITE
Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cannabis au Canada

Du lubrifiant anal au CBD pour « prendre des bites XL et plus »

Lubrifiant anal au CBD

Si vous nous demandez « Pourquoi ? », nous vous répondrions « Pourquoi pas ! ». Mais derrière la communication punchy du produit se cache une vraie demande (et un peu de marketing).

PUBLICITE

Boof est un décontractant anal proposé par la marque Fort Troff, spécialisée dans les jouets et produits sexuels pour les hommes gays, et qui promet d’aider à « prendre des bites XL et plus » en utilisant la puissance du CBD, selon la fiche produit. Il offrirait ainsi « une relaxation totale du corps + un maximum de plaisir » et « la plus haute concentration de CBD pur ».

Le produit a été réalisé en collaboration avec Foria, entreprise spécialisée sur l’intégration de cannabinoïdes dans les produits à vocation sexuelle ou génitale. Foria vend d’ailleurs aussi des suppositoires, qui semblent être similaires au produit Boof, mais qui sont marketées pour les femmes, pour procurer « des effets apaisants et libérateurs des tensions » et réduire les douleurs menstruelles.

Le docteur Evan Goldstein, chirurgien anal, explique à Out que le CBD et le sexe « vont naturellement de pair ».

« Le CBD est un excellent ajout au jeu anal. Ce qui est bien, c’est qu’il y a beaucoup d’options pour l’incorporer », a déclaré le Dr Goldstein. «Il existe des vape pen ou des teintures, qui permettent aux gens d’inhaler ou d’ingérer du CBD pour des effets systémiques. Spécifiquement pour le sexe anal, les gens peuvent également l’appliquer localement, en utilisant des lubrifiants et / ou des suppositoires infusés au CBD. »

PUBLICITE

Une boite de Boof est composé de huit suppositoires. Selon les précisions du site, « vous ne serez ni défoncés ni désensibilisés » en l’utilisant. “Il n’y a pas de THC. Ton cul va simplement se sentir réellement putain de bien ».

Et bien que nous n’ayons aucun moyen de vérifier cela, c’est une belle promesse !

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0