Californie : les incendies menacent la récolte de cannabis

Incendies en Californie

Plus d’une douzaine de feux de forêts ont parcouru le nord de la Californie ces derniers jours, incendiant plus de 40000 hectares de terrains et détruisant plus de 1500 maisons, entreprises et autres bâtiments.

Les feux ne menacent pas seulement les vignes de Napa et de Sonoma, mais également les cultures de cannabis, très présentes dans cette région du Triangle d’Émeraude.

La Californie produit aujourd’hui près de la moitié du cannabis consommé aux Etats-Unis. Selon les dernières données du Sonoma County Crop Report, entre 3000 et 9000 jardins de cannabis se trouvent de le comté de Sonoma, où environ 200 personnes manquent à l’appel. 4/5ème de la production californienne est exportée en-dehors de l’Etat.

L’Association des Cultivateurs de Californie, dont 6 représentants sur 18 ont été évacué, s’attend à ce qu’il y ait énormément de dégâts. « Alors que les dégâts se multiplient, cela va être impressionnant sur tous les fronts, et nos membres ont été directement touchés » a déclaré Hezekiah Allen lors de sa réunion hebdomadaire de lundi dernier.

De nombreuses entreprises et dispensaires ont fermé et ordonné à leurs employés de rester chez eux, ou de rejoindre leurs bureaux situés en ville s’ils ne pouvaient pas.

Le timing de ces incendies ne pouvait pas plus mal tomber pour les cultivateurs de cannabis, les plantes étant actuellement en pleine floraison, quasiment prêtes à être récoltées. Certains cultivateurs ont récolté leurs plantes précipitamment, pour tenter de sauver une partie de leur récolte.

« Surtout quand il est à maturité, et je vous le dis d’expérience, les incendies donnent au cannabis un arôme fumé, comme le vin » explique Kristin Nevedal, directrice exécutive de l’International Cannabis Farmers Association, basée dans la ville de Garberville, dans le comté d’Humboldt. Elle a ajouté que parfois, ce cannabis rejoint le marché noir, où il est vendu peu cher sous des noms peu avenants comme beef jerky (boeuf séché) ou hickory kush (kush noisette), où sera vendu en distillat ou en edible goût barbecue plutôt qu’en fleurs.

Un peu plus au sud, dans le comté de Sonoma, de nombreux dispensaires médicaux, et bientôt récréatifs, ainsi que des fermes personnelles et des entreprises de services liées au cannabis s’étaient établies. Pour se rendre compte de l’impact financier, 1 acre de plantation (0,4 hectare) a une valeur estimée d’1,7 million de dollars.

Du côté de Mendocino, les incendies sont également loin d’être éteints, comme le montre Frenchy.

L’ensemble des dégâts pour les cultivateurs de cannabis ne sera connu qu’après la récolte, qui se poursuit tout au long du mois d’octobre.

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire