Suivez-nous

CBD

Après un vote en Slovaquie, le CBD n’est plus un stupéfiant en Europe

A partir du 1er mai, le cannabidiol ne sera plus considéré comme un stupéfiant de catégorie II en Slovaquie. Cette décision marque une étape importante pour le continent : plus aucun des 27 États de l’Union européenne ne considère le CBD comme un produit stupéfiant. C’est la conséquence d’un amendement du gouvernement conservateur slovaque, voté la semaine passée dans ce pays de l’Europe centrale.

PUBLICITE

La République slovaque était bien en retard. En 2011, elle classe le CBD comme une substance narcotique et psychotrope, en réaction à l’autorisation du Sativex, un médicament à ratio équivalent en THC/CBD, en Europe. Depuis, Bratislava a changé son fusil d’épaule. En 2018, un premier amendement pour supprimer le CBD de la liste des stupéfiants est rédigé. Mais il sera enterré, en commission des finances du Parlement, jusqu’au vote de la semaine dernière.

Concrètement, les cosmétiques à base de CBD seront désormais autorisés à être vendus en-dehors des pharmacies, les fleurs et les huiles étant déjà commercialisées. « La Slovaquie est le dernier pays de l’Union européenne où le cannabidiol est présent sur la liste des substances narcotique et psychotrope, rappelle la ministre de la Santé slovaque, dans un communiqué de décembre. Nous proposons de supprimer le CBD de la liste. C’est une bonne nouvelle pour les citoyens. Le cannabidiol n’a aucun effet psychoactif et ne crée pas de dépendance. Il ne s’agit en aucun cas de dépénaliser le cannabis. »

Conformité avec la justice européenne et l’OMS

Cette décision était dans les tuyaux depuis 2019. Elle devait initialement s’appliquer au début de l’année 2020, puis au 1er mars 2021. Ce sera finalement le 1er mai. L’amendement du gouvernement vise à mettre le pays en conformité avec l’arrêt « Kanavape », pris par la Cour de Justice de l’UE, qui autorise le CBD sur le continent. Elle va également dans le sens de l’Organisation mondiale de la Santé, qui considère la substance comme sûre.

Cinq millions de Slovaques pourront donc légalement avoir accès aux produits à base de cannabidiol, en toute légalité. « Ça valait le coup de se battre et d’expliquer ! Personne ne s’est opposé à l’amendement », se réjouit la députée Jana Bittó Cigániková, élue du parti libéral, membre de la majorité au Parlement slovaque.

PUBLICITE

La jeunesse de ce pays se réjouit elle aussi de la légalisation à venir. « La Slovaquie a survécu ! Le CBD n’est plus une drogue », ironise le média Startitup.

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Newsweed sur Facebook

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !