Suivez-nous

Cannabis en Thaïlande

Thaïlande : réduction des peines pour possession de cannabis

Réduction des peines sur le cannabis en Thaïlande

La Thaïlande, qui prévoit d’ici la fin de l’année de réduire les peines pour possession de cannabis et de méthamphétamine, est désormais au courant de la volonté de ses citoyens de réformer les lois sur le cannabis. Un récent sondage montre qu’une majorité de répondants pense que le gouvernement devrait légaliser le cannabis.

PUBLICITE

Questionnés sur le fait de savoir si le cannabis devait être légalisé dans ce beau pays d’Asie du sud-est, connu pour ses temples, ses plages tropicales et ses îles festives, 80,31% des personnes interrogées ont répondu « Oui, je crois que le cannabis devrait être légalisé pour des usages thérapeutiques et récréatifs ». 13,23% ont répondu que la légalisations devrait être limitée aux personnes malades ou souffrantes, et seulement 6,46% pensent que laisser le cannabis illégal est la meilleure manière de le gérer.

Sentant sans doute le vent politique et idéologique tourner en faveur d’une régulation internationale du cannabis, les politiques de Bangkok ont annoncé que « les peines et les restrictions sur le cannabis et la méthamphétamine seront allégées d’ici la fin de l’année ».

Le chanvre devrait également revenir en odeur de sainteté. Après avoir revu les potentiels bénéfices économiques de sa réintroduction, le directeur du Bureau de Contrôle des Narcotiques, Sirinya Sitdhichai, a noté que « le chanvre et le cannabis se verront reclassifiés… suivis par la meth ».

Dans un essai de garder la Thaïlande à jour des différentes évolutions sur le cannabis dans le monde, le ministre de la Justice, Paiboon Khumchaya, a expliqué : « j’ai demandé aux agences concernées d’étudier et d’établir un plan de reclassification de plusieurs types de drogue, par souci de pertinence et de respect de la situation mondiale des narcotiques ».

PUBLICITE

Actuellement, les personnes prises en Thaïlande avec même de petites quantités de cannabis risquent gros :

  • pour un usage mineur de cannabis, les peines vont jusqu’à 1 an de prison et/ou une amende de 260€
  • pour possession de 10kg maximum, les peines vont jusqu’à 5 ans de prison et une amende de 1300€
  • pour plus de 10kg, la possession est considérée comme une intention de vendre. Les peines vont alors de 2 à 15 ans, avec une amende de 4000€, voire plus en cas de production ou de volonté d’importer / exporter du cannabis

Plusieurs Français ont déjà fait les frais de cette politique stricte de prohibition. Certains touristes se font également piéger par des rabatteurs / dealers complices de la police. Même si certaines îles et villes de la frontière thaïlandaise sont plutôt connues pour l’accès facile au cannabis, il est toujours bon de se renseigner sur les peines encourues !

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !