Shotka, la Vodka infusée au cannabis

Shotka Vodka

Une vodka infusée au cannabis sera commercialisé en France à partir de septembre 2016. Le groupe de spiritueux Marie Brizard Wine & Spirits, qui commercialise notamment les marques William Peel, Sobieski et Fruits and Wine, a été autorisé à vendre son produit sur les territoires français et espagnol.

PUBLICITE

Appelée Shotka Vodka,  cette dernière a été testée dans les boites de nuit barcelonaise durant l’été 2015 et vient de débarquer aux Etats Unis. Cette formule de vodka au cannabis existait déjà ailleurs en Europe, en République Tchèque où les graines de cannabis infusent directement dans le liquide.

Ici point de graine, on mise sur l’odeur qui rappellera aux consommateurs les  doux effluves de la weed. Cependant, la boisson alcoolisée ne contiendra aucune trace des THC, produit psychoactif du cannabis. Le groupe Marie Brizard Wine & Spirits s’associe avec une distillerie Lituanienne qui débuta la commercialisation du concept Shotka Vodka en 2007. En Lituanie, la Shotka est vendue 9.5€ la bouteille de 75 cl.

The Vodka Guy, apparemment critique gastronomique de vodka, souligne que le pari est plutôt réussi, le mélange est doux et on distingue le goût du cannabis. Avec un taux d’alcool à 50%, le critique souligne que les fins connaisseurs de Vodka seront déçus, en revanche les buveurs du samedi soir pourront aisément la déguster pure ou en cocktail. Le site Internet du Shotka Vodka propose quelques cocktails et annonce la couleur : «  It’s not a Shot, It’s a gunshot ». En gros, prend ta baffe.

Un design plutôt réussi, un dragon avec une tête de pistolet, et une invitation à la rencontre comme slogan : « promets-moi que tu ne vas pas me tirer dessus si je demande ton nom. Dansons d’abord. Disons qu’on s’appelle Mary et Jane ». Les slogans divergent en fonction des gammes proposées et l’entreprise commence à diversifier ses produits avec la « Darkberry Vodka » au slogan évocateur « Bang, Bang , you’re dead »

L’origine de ce mélange proviendrait d’un melting pot culturel du Moyen-Age.  Le peuple Schyte, établit du Kazakhstan  jusqu’à l’Ukraine en passant par le Nord des Balkans, était amateur de cannabis qui poussait naturellement dans ces contrées. Avec le temps et les invasions Slaves, les coutumes schytes ce sont mélangées à la culture slave qui possède un léger béguin pour la vodka.

Théo Caillart

 

 

 

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Pourquoi le leader du cannabis israélien Tikun Olam cherche à revendre ses activités
Pourquoi le leader du cannabis israélien Tikun Olam cherche à revendre ses activités
Les ventes de cannabis au Outside Land Festival ont dépassé 1 million de dollars de recette
Les ventes de cannabis au Outside Land Festival ont dépassé les 1 million de $
CBD en Slovaquie
La Slovaquie déclassifie le CBD de la liste des substances psychotropes
Magasin de cannabis en Ontario
L’Ontario : deuxième tirage au sort des licences de vente de cannabis
Aurora Cannabis achète l'entreprise de chanvre Hempco Food and Fibre
Aurora Cannabis achète l’entreprise chanvrière Hempco Food and Fiber
Mike Tyson dit qu'il dépense chaque mois 40 000 dollars de cannabis dans son ranch
Mike Tyson fumerait chaque mois 40 000 dollars de cannabis dans son ranch

Laisser un commentaire