Les séniors américains consomment de plus en plus de beuh

seniors consomment plus de beuh

La consommation de cannabis diminue chez les jeunes américains. Plus surprenant, on remarque chez les seniors une hausse de la consommation d’alcool et de cannabis.

PUBLICITE

Deux nouvelles études montrent que depuis 2006, les seniors consomment de plus en plus d’herbe. En 2006, seuls 4.5% des 50/64 ans fumaient et 0.4% pour les 65 ans et plus. Depuis ces taux seraient passés à 7.1% pour les 50/64 et 1.4% pour les plus âgés. Soit une augmentation de 58% pour les premiers et 250% pour les 65 ans et plus. Cette étude a été  réalisée par la « National Survey on Drug Use and Health ».  Cette augmentation touche toutes les classes sociales des seniors, on remarque que les personnes seules ou veuves ont tendance à plus consommer (8.5%).

Cannabis médical et seconde jeunesse

Les auteurs de cette étude concluent que la démocratisation du cannabis médical pourrait conduire à cette hausse. Les personnes souffrant de dépression ou d’anxiété seraient les principaux consommateurs d’herbe thérapeutique.  Les auteurs suggèrent que la génération Baby-boom  ayant connu les mouvements hippies retrouve une seconde jeunesse avec cet accès libre au cannabis, et que ces taux continueront d’augmenter puisque les générations suivantes ont également grandi avec l’herbe.

Joseph Palamar, co-auteur de l’étude déclare : «  Je suis inquiet car le cannabis est toujours illégal dans beaucoup d’États. Les seniors pourraient faire face à des peines de prison et personne ne veut voir sa grand-mère en prison. »

La fumette mais pas que…

Les personnes âgées aiment se la coller. Une autre étude publiée par le  journal « Drug and Alcohol dependance »  avance que les seniors seraient amateurs de Binge drinking. En 2014 15% des seniors buvaient sans modération soit  une hausse de 2 % en 10 ans. Seuls 8.6 % des veufs ont tendance à consommer fortement de l’alcool alors que les divorcés et les célibataires seraient 18,5% à se la coller tous les mois.  Les femmes semblent mieux s’en sortir que les hommes puisque 9.1% d’entre elles boivent régulièrement.

Théo Caillart

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
cannabis
Chanvre industriel, bien-être, cannabis médical, récréatif : pourquoi ces distinctions ?
Députés et légalisation du cannabis en France
Députés et cannabis : Entre questions légitimes et clichés sur le cannabis

Laisser un commentaire