Richard Branson : « les fermiers devraient laisser tomber les vaches pour le cannabis »

Branson, les vaches et le cannabis

L’homme d’affaires et milliardaire Sir Richard Brandon, en voyage à travers la Nouvelle-Zélande pour intervenir lors d’un dîner de charité, a confié à la chaîne de télé Newshub que les fermiers néo-zélandais devraient cultiver du cannabis plutôt que d’étendre leurs activités laitières.

PUBLICITE

« Nous avons fait beaucoup d’études sur la guerre contre les drogues et cela a été un échec abject, et ce qui est très clair pour nous est que les drogues devraient être dépénalisées et que les personnes avec un problème lié à la drogue devraient être aidées » explique Sir Richard.

L’entrepreneur voit de nombreuses opportunités relatives au cannabis pour la Nouvelle-Zélande, notamment la possibilité d’en cultiver plutôt que d’élever des vaches.

« Vous devriez le légaliser, le cultiver, le taxer, le réguler ».

« Ce serait magnifique car manifestement le nombre de vaches laitières que possède la Nouvelle-Zélande endommage les rivières, si vous pouviez prendre un peu de cette terre pour faire pousser du cannabis, ce serait tout autant profitable pour eux, voire plus ».

Newshub a d’ailleurs demandé au principal représentant des fermiers néo-zélandais, Federated Farmers, ce qu’il pensait de l’idée de Sir Richard Branson. Son président n’y est a priori pas complètement opposé.

« Les fermiers accueillent toute chance d’ajouter une corde à leur arc, et regarderaient à cette option si c’était légal et profitable… Mais ça ne viendra pas dès demain » a-t-il répondu.

Durant le dîner de charité, Branson a aussi donné son point de vue sur Donald Trump, le qualifiant d' »embarrassment« .

Sir Richard Branson est un habitué du thème de la politique internationale des drogues. Il est notamment membre de la Global Commission on Drug Policy, une team de personnalités publiques (Kofi Annan, George Papandreou, Javier Solana, Nick Cleg, etc…) qui proposent des solutions « efficaces et humaines » pour réduire le tort causé par les drogues aux personnes et aux sociétés. Il profite souvent de ses interventions en public pour partager sa vision de la politique des drogues.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
cannabis
Chanvre industriel, bien-être, cannabis médical, récréatif : pourquoi ces distinctions ?
Députés et légalisation du cannabis en France
Députés et cannabis : Entre questions légitimes et clichés sur le cannabis

Laisser un commentaire