Suivez-nous

Cannabis au Canada

Que se passe-t-il chez Aurora Cannabis ?

Aurora Cannabis 2020

Après un début d’année compliquée pour Aurora Cannabis qui a déjà effectué un stock-split et changé de CEO, Aurora a dépassé toutes les attentes des observateurs du marché récréatif canadien en publiant ses résultats trimestriels hier.

PUBLICITE

Personne n’attendait de miracle, Aurora ayant eu la bonne idée d’annoncer au cours des mois précédents une dépréciation d’actifs de presque 2 milliards $CA afin de ménager les investisseurs.

La grosse surprise que personne n’avait anticipée est venue de la lecture des documents comptable de l’entreprise. Et tenez-vous bien, on ne voit pas cela souvent :

  • Les ventes de ce trimestre se sont élevés à 72,11 millions de $CA (soit une baisse d’une année à l’autre de 4,5%, et de 5% par rapport au trimestre précédent). En revanche, au cours de la même période, le marché canadien des adultes a augmenté de 16%
  • Aurora a déclaré une perte nette de 1,86 milliard de $CA, bien au-dessus de la perte nette de 136,1 millions de $CA du trimestre précédent. Dans l’ensemble, la société a affiché un BAIIA négatif de 34,6 millions de $CA
  • Une hausse des ventes de 36% en volume par rapport à la même période l’an dernier

Et c’est sur ce dernier point que les analystes sont restés interdits : comment perd-on plus d’argent qu’avant en vendant beaucoup plus de produits ?

Tout s’explique quand on regarde la stratégie de Aurora qui s’est jeté à corps perdu depuis près d’un an dans ce qu’ils appellent le value segment : produire et vendre de la weed ayant comme qualité première un prix ridiculement bas. Cette décision s’est révélée très efficace dans les premiers mois et Aurora menait la danse dans cette catégorie, avec un value segment représentant presque 20% de toutes les ventes du Canada, et Aurora dominant cette catégorie.

PUBLICITE

Petit interlude pour vous informer que le résultat de cette guerre des prix entre producteurs vous permet aujourd’hui d’acheter 28 grammes de weed à environ 130$CA (110€, soit à peine 4€ le g) en magasin.

Ce que Aurora n’avait pas anticipé, c’est la part croissante qu’allait représenter cette catégorie dans sa stratégie. Ils sont devenus au fils des mois sans vraiment le faire exprès un hard discounter de la weed. Les ventes de value segment weed représentent aujourd’hui 62% du chiffre d’affaire d’Aurora. Le problème : cela ne rapporte rien.

Afin de se faire de la place et de prendre des parts de marché à ses concurrents, Aurora vend aujourd’hui sa weed quasiment à prix coutant, une situation impossible à maintenir même à moyen terme. Sa situation financière est catastrophique et la solution pour résoudre le problème actuel n’est pas évidente. Je doute de leur capacité à revenir vers des produits plus chers et de meilleure qualité car la compétition est rude au Canada.

Aurora se dirige doucement et simplement vers une faillite / vente de ses activités à un concurrent / fusion mais ne semble pas en mesure de continuer cette aventure tout seul.

PUBLICITE

Fait rare dans le milieu des analystes financiers, Bill Kirk de chez MKM Partners s’est fendu d’un commentaire assez radical à l’attention d’Aurora : « Please Stop Growing So Much Weed ».

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !