Suivez-nous

Psychédéliques

Le Canada autorise la thérapie à la psilocybine pour les personnes en dépression

Champignons hallucinogènes et dépression

Le gouvernement canadien permet désormais aux patients qui ne sont pas en phase terminale de consommer légalement des champignons psychédéliques.

PUBLICITE

La psilocybine, le principe actif des champignons hallucinogènes, est illégale à produire, à posséder et à vendre au Canada. La seule exception concerne les recherches approuvées.

Mais en août dernier, le pays a autorisé 4 patients en phase terminale à utiliser de la psilocybine. Puis début novembre Santé Canada a accordé une autorisation à Mona Strelaeff pour traiter notamment sa dépression.

« Je souffre d’anxiété, de dépression et de dépendance depuis des années », a écrit Mona Strelaeff dans un courriel adressé à Vice. « Au cours de ma thérapie à la psilocybine, je suis allé en profondeur, très loin, à l’époque où j’étais petite fille et d’où toutes ces choses m’arrivent. Tous les traumatismes non résolus sont revenus et j’étais plus que terrifiée, tremblant de façon incontrôlable et pleurant », a-t-elle déclaré.

Des recherches cliniques récentes ont montré que la psilocybine était prometteuse dans le traitement de la dépression, de l’anxiété et du SSPT. Strelaeff a reçu un traitement le 5 novembre, aux côtés de son thérapeute.

PUBLICITE

Therapsil, qui a appuyé la demande de Mona comme celle des 4 précédents patients, explique : « Notre mission est d’aider les Canadiens dans le besoin à accéder à la psilocybine médicale. Nous avons commencé avec des Canadiens en soins palliatifs pour plusieurs raisons. La première est que vous avez le droit de mourir au Canada, alors vous devriez certainement avoir le droit d’essayer la psilocybine. La seconde est qu’ils n’avaient pas le temps d’attendre. Nous avions identifié des Canadiens mourants qui n’avaient que quelques semaines ou mois à vivre. Nous devions d’abord les aider. »

L’ouverture à la psilocybine médicale au Canada fait suite à un mouvement psychédélique aux USA. Le 3 novembre, l’Oregon a voté pour légaliser la thérapie assistée par la psilocybine dans tout l’État, tandis que Washington, D.C. a voté pour la dépénalisation des plantes psychédéliques.

Côté business, de nombreuses entreprises s’intéressent de plus en près au principe actif tiré des champignons hallucinogènes. Bruce Linton, ex-fondateur de Canopy Growth, a par exemple d’ores et déjà investi dans plusieurs sociétés de médecine psychédélique. Compass Pathways, une société basée au Royaume-Uni, est rentrée au NASDAQ en septembre dernier. L’activité de Compass repose sur l’utilisation de dérivés brevetés de la psilocybine pour traiter une gamme de maladies, en mettant l’accent sur la dépression résistante aux traitements.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !