Suivez-nous

Lifestyle

Pokemon Go, encore plus sociabilisant que le cannabis

Pokemon Go

Le nouveau jeu phénomène de Nintendo, Pokemon Go réveille les passions des dresseurs de Pokémon à travers le monde. Le coté interactif du jeu, mis en avant par les créateurs, permet de réaliser de nouvelles rencontres au détour d’un Pokéstop ou d’une Arène.

PUBLICITE

Le jeu dont la version française a été reportée réunit tous les jours de plus en plus d’adeptes. L’obligation de se déplacer pour enrichir son Pokédex favorise les rencontres avec d’autres dresseurs survoltés. La communauté créée avec ce jeu efface les différence d’ages, de sexe et de milieu social. Une communauté qui rappelle celle du cannabis mais qui présente encore plus de possibilités.

Le système d’Arène Pokémon dans les points importants de chaque ville fixe un lieu de rendez vous pour la communauté. Les stoners français, à part lors des rendez-vous comme la Marche Mondiale du Cannabis ou l’appel du 18 joint ne possèdent pas de lieu de réunion. A moins d’organiser un événement rassemblant un maximum de personnes, les fumeurs extérieurs sont éparpillés sur les bancs et pelouses des parcs. D’un coté, moins on est, plus les risques de se faire attraper diminuent.

Pokémon Go, en plus d’être légal, permet également de faire tourner ses Pokémon au voisin. Une notion de partage qui incombe aux fumeurs de cannabis d’habitude. En plus du partage, le système invitant à sortir du canapé ne perd pas de vue le message du générique culte : »Un jour je serai le meilleur dresseur ». Quoi de plus jouissif que le duels Pokémon dans la rue avec un adversaire réel en face de soi. Le tout amicalement et sans pression.

Avec le déplacement pour le ravitaillement en matos, l’échange, la rencontre et la comparaison de puissance avec son voisin Pokémon Go possède bien des ressemblance avec le cannabis. On peut également ajouter la légère addiction qu’entraînent ces deux phénomènes. La version française du jeu devrait être disponible dans la semaine, si vous n’êtes pas encore passé par des moyens détournés pour vous le procurer 😉

PUBLICITE

Gotta catch’em all !

 

 

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0