Suivez-nous

Lifestyle

Les jeux à fumer

Jeux à fumer

Bien que nous n’encourageons pas le binge smoking, mais plutôt une consommation responsable et légale, les personnes qui expérimentent des substances font comme tous les humains depuis la nuit des temps : tester. Ca passe souvent par des jeux de fumette dans lesquels le but est soit de pousser ses limites, soit de favoriser la circulation du joint. Attention toutefois à ne pas dépasser votre tolérance cannabique. Et soyez des bons potes, faites attention à vos amis 😉

PUBLICITE

Voici quelques uns de ces jeux pour stoners les plus connus.

Classique : l’indienne

Sans doute le jeu le plus traditionnel des fumeurs français. L’indienne consiste à tirer une taffe, garder la fumée et faire passer au voisin. La version douce vous autorise à recracher la fumée dès que le joint revient dans vos mains. Et donc d’enrager lorsque les autres joueurs prennent leur temps. La version hardcore demande de recracher le plus tard possible.

Le mouchoir

Un Fort Boyard version maison. Armez-vous d’un élastique, d’un bol, d’un sopalin (ou mouchoir) et d’une pièce de monnaie. Fixez le mouchoir ou le sopalin au bol avec l’élastique, puis placez la pièce au centre du mouchoir tendu. Chaque protagoniste doit, après avoir fumé sa taffe, percer le mouchoir avec le foyer du spliff. Interdiction d’agrandir un trou par l’intérieur. Celui qui fait tomber la pièce paye le prochain. Le résultat devrait ressembler à ça.

Jeu à fumer

PUBLICITE

Le film

Pour les « posés dans le canapé », le film peut se transformer en jeu. Devant un film de stoner, a chaque taffe tirée par un des acteurs, faites la même chose. Ce jeu est adaptable pour tous les types de film. Pour les films d’action, une latte à chaque coup de feu ou coup de poing. Pour les lovers devant un film romantique, à chaque baiser une latte.

La pub

Toujours pour les «posés dans le canapé » qui regardent la télévision. Le jeu est vieux comme le monde mais n’a besoin que d’un seul joint. Le premier qui dit le nom de la pub tire une latte. Le jeu est souvent gâché par les marques qui vous spoilent dès le début. Il relève du défi lorsque vous regardez France 5 durant l’après-midi.

A haute voix

Un jeu simple avec plusieurs variantes. La première : le jeu des capitales, qui fera donc appel à vos connaissances géographiques. Le passage du joint se fait après avoir répondu à la question : « Quelle est la capitale de [Pays] ? » La première bonne réponse empoche le droit d’être le suivant sur la corde à linge.

Peut se jouer simplement avec « Qui dit pet’ ? ». Le premier à dire « pet' » est le vainqueur. Ou avec des coups plus tordus comme « Qui dit château fort ? » ou « Qui dit bar tabac ? ». On vous laisse cogiter sur les deux dernières 😉

PUBLICITE

Pierre-feuilles-ciseaux

Vieux comme le monde, le Shi-fu-mi est un moyen efficace de prendre une baffe. Le gagnant reste sur table. Un joint, un rond et de 2 à 8 joueurs. Ce jeu présente l’avantage d’être connu internationalement, donc même si un étranger peu à l’aise en français est dans le coin, ça joue. Une latte par victoire et le jeu tourne forcément.

L’animal

Chacun son tour, les participants doivent donner le nom d’un animal. Mais l’animal du joueur suivant doit commencer par la dernière lettre de l’animal cité précédemment. Vous pourrez tirer une latte si vous réussissez le défi et ferez ensuite passer au suivant. Celui qui dépasse 15 secondes de réflexion ou qui se trompe passe son tour. Et on recommence. Pas évident si les 6 jeux précèdent ont déjà été testés.

Le marathon

Se joue de 3 à 4 joueurs, pour les amateurs de mega-joints qui veulent carboniser rapidement le précieux. 1er tour, 1 taffe chacun. 2ème tour, 2 taffes chacun, etc… En fonction de la taille du bédo, il se consumera assez vite.

Et vous, quels sont vos jeux de stoners ? N’hésitez pas à nous les donner sur Facebook ou dans les commentaires ci-dessous.

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. aelendil

    30 juillet 2016 à 1 h 13 min

    et le jamin ??

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Lifestyle

L’Institut Supérieur de Cannabiculture (ISC) ouvre en octobre 2019

Institut Supérieur de cannabiculture

Désireux de vous former à la culture du chanvre ou du cannabis légal ? L’Institut Supérieur de Cannabiculture est la première formation européenne et francophone dédiée à la culture professionnelle du cannabis.

PUBLICITE

La plateforme de e-learning, réservée aux personnes majeures, entend proposer une expérience unique et interactive pour les futurs étudiants, allant de cours d’horticulture appliquée, de biologie végétale, mais également de droit, d’histoire, d’éthique et de macroéconomie, tout au long des 14 semaines de formation.

Voir la brochure de la formation

Les étudiants pourront s’exercer sur des variétés de chanvre légales pour se faire la main avant d’intégrer des stages chez les partenaires européens de l’Institut. Leur engagement est d’accompagner chaque étudiant vers son projet professionnel ou entrepreneurial et de devenir incontournable dans l’industrie.

L’équipe pédagogique de l’ISC

L’équipe pédagogique de l’ISC sera, entre autres, composée de Johann Chaumont, Ingénieur Agronome, Maître Ingrid Metton, Avocate au barreau de Paris, Docteur Jean-Christophe Breitler, Docteur en Biologie végétale, Jouany Chatoux patron de la ferme bio de Pigerolles et ardent défenseur de l’expérimentation en Creuse d’une production de cannabis thérapeutique.

PUBLICITE

Au-delà du socle de compétences scientifiques et techniques enseignées, L’institut Supérieur de Cannabiculture veut construire un réseau d’avant-garde dans lequel s’insèrent les professionnels et entrepreneurs formés.

Plusieurs formations sont proposées, à des tarifs allant de 199€ à 3750€.

Vous pouvez retrouver plus d’infos sur l’ISC sur leur site Internet.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0