Suivez-nous

Pays-Bas : Les exportations de cannabis médical en baisse, une première depuis dix ans

Publié

le

Cannabis médical

C’est une petite révolution. En 2019, le pays des tulipes et du gouda vendait plus de 4 tonnes de cannabis médical à l’étranger. En 2020, ce chiffre baisse de 5 %, d’après les informations du cabinet spécialisé Prohibition Partners, une première depuis dix ans. Et même si la baisse n’est pas spectaculaire, elle révèle un changement : les Pays-Bas sont en train de perdre leur place de principal fournisseur de cannabis médical en Europe.

PUBLICITE

Depuis 2003, le pays arrose l’Europe et le monde de cannabis médical. Avec son bras armé Bedrocan – la seule entreprise autorisée à vendre cette substance -, les Pays-Bas vendent jusqu’à 2,5 tonnes aux Allemands, et 700 kilos aux Italiens. Après avoir connu une croissance de 59 % sur les cinq dernières années, Bedrocan s’attend à des lendemains difficiles.

Concurrence internationale pas chère

La principale raison de cette baisse : Bedrocan souffre de plus en plus de la concurrence internationale. Avec la légalisation du cannabis médical un peu partout dans le monde, d’autres pays se sont lancés dans la production. L’Uruguay, l’Espagne, l’Australie, le Portugal et Israël veulent aussi leur part du gâteau. Et ces pays plaisent beaucoup à l’Allemagne, le principal acheteur du cannabis néerlandais.

Les choix allemands font donc baisser la croissance de Bedrocan. Surtout que ces néo-cultivateurs de cannabis arrivent à produire à moindre coût. C’est le cas de Fotmer Life Sciences, une entreprise uruguayenne qui avait fait parler d’elle en réalisant « la plus grande cargaison internationale de cannabis médical jamais réalisée ».

Autre explication potentielle : la mode des « circuits-courts ». Comme dans l’alimentation, les pays cherchent de plus en plus à réorienter leur production sur leur sol national. L’Allemagne a enclenché la mise en place d’une culture nationale qui devrait à terme subvenir aux besoins de tout le pays. Et dès le mois de mai, une entreprise allemande proposera une huile THC « made in Germany ».

PUBLICITE

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !