Pays-Bas : expérimentation d’une culture de cannabis gouvernementale

Plantation de cannabis aux Pays-Bas

Une organisation gouvernementale néerlandaise sera autorisée à cultiver du cannabis à destination des coffeeshops de 6 à 10 villes, selon les informations de RTL News. L’expérience doit montrer si la criminalité diminue dans ces villes, et tentera de mesurer les effets sur la santé publique et l’environnement.

L’accord complet devrait être présenté mardi 10 octobre, mais a été signé par une coalition majoritaire au Parlement et au Sénat, rassemblant le Parti Populaire Libéral et Démocrate (VVD), l’Appel-Chrétien Démocrate (CDA), Démocrates 66 (D66) et  l’Union Chrétienne (ChristenUnie).

Actuellement, les Pays-Bas appliquent une politique de tolérance vis-à-vis des coffeeshops et de la vente de cannabis. En revanche, la culture et la livraison de cannabis aux coffees sont illégales, plaçant de fait les cultivateurs de cannabis dans l’illégalité. En 2015, la police néerlandaise a démantelé 5856 plantations de cannabis, soit 16 par jour. La police estime que cela ne correspond qu’à 1/5ème du total.

« Cette expérience de culture légale peut être qualifiée d’avancée » explique le journaliste politique Fons Lambie. « Il en a été question pendant des décennies. Il est remarquable que ces partis politiques se soient entendus. D’un côté, D66 qui veut légaliser le cannabis, et de l’autre, les partis Chrétiens comme ChristenUnie et CDA qui ont toujours été contre ».

Selon Fons Lambie, cette expérience arrive maintenant car la pression des municipalités pour la légalisation se fait de plus en plus forte, en raison de la forte criminalité entourant le commerce de cannabis. Egalement, les Pays-Bas se trouvaient à l’époque à l’avant des politiques publiques de drogues, mais se sont fait dépasser par les différents Etats américains ayant légalisé et l’Uruguay.

Au-delà de son activité illégale, la culture de cannabis cause de nombreux soucis, dont des incendies en raison d’installation électrique surexploitées, de la pollution environnementale (pesticides et engrais utilisés) et sonore. 80% de la culture néerlandaise serait exportée à l’étranger. Breda et Eindhoven se sont déjà dites intéressées par l’expérience. L’organisation gouvernementale devrait faire intervenir plusieurs producteurs de cannabis.

En Février, la Chambre Basse du Parlement avait voté en faveur de la légalisation de la production de cannabis, mais la Première Chambre est jusqu’alors majoritairement contre.

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire